Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« La soulitudo e l'absènci | Page d'accueil | R »

27/04/2013

Jóusè-Gastoun Pourquery de Boisserin

Joseph-Gaston Pourquery de Boisserin

164126336.jpg

Commentaires

Tête à claques !

Écrit par : Tilia | 27/04/2013

Notre "AMI"
De la même nature que Henri Dufau ,ils sont nes trop tôt.........!

Écrit par : michel Bourgue | 27/04/2013

Il a le noeud de cravate droit, lui.
Bon wouik !

Écrit par : Claude | 27/04/2013

Un peu trop amidonné...

Écrit par : jeandler | 27/04/2013

Comme dit le proverbe : « À ami donné on ne regarde pas le bide. »

:D

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 27/04/2013

C'est un des plus redoutables destructeurs de la ville d'Avignon. Et ce con, en plus, a des moustaches! Il ne les mérite pas!

Écrit par : victor | 27/04/2013

le 22 = + 80

Écrit par : victor | 27/04/2013

Quand je le vois ...je pense...
Est ce que "La porte de L'Oulle"gênerait, si elle n’avait pas été pas agrandie .

Écrit par : michel bourgue | 27/04/2013

En prouvençau : «A chivau douna se regardo pas li dènt»

Pour l’Oulle on sait que Pourquery s’était déjà fait la main avec Limbert par laquelle il voulait faire passer le tram…On peut reprocher à Duffaut l’opération immobilière spéculative de La Balance (et quelques autres), l’exil du Monument du Centenaire. Mais il avait semble-t-il une vision globale de la ville contrairement à ses successeurs. Et, que ce soit avec Sauterelle ou 51 cela ne va pas s’arranger dans les années à venir…Paure de nautre !

Je me demande si Juliette Pourquery de Boisserin qui avait participé à l’exercice du «Parloir » au cours du Festival In de 2007 ou 2008 est une descendante de notre fossoyeur de vieilles pierres ?

Écrit par : Lou Ravi | 27/04/2013

C'est pour ça que j'aime bien l'expression de Michel "né trop tôt", au sujet de Pourquery et de Duffaut.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 27/04/2013

Les commentaires sont fermés.