Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Nounanto an après 29 carriero Sant-Agricò | Page d'accueil | Lou Festenau andalous »

03/03/2013

Sieissanto an après li cicle Magaly

Soixante ans après les cycles Magaly
Sixty years after Magaly cycles

4169965673.jpg 2312792001.jpg

Commentaires

Aucun souvenir non plus ! ce magasin a sans doute disparu avant 1956-57.

Écrit par : Tilia | 03/03/2013

Le magasin de Louis Raymond a dû fermer dans les années 50. Rien dans le Bottin de 1955, rien en 1952. Dans les années 75-80 il y avait un marchand de glaces, Baskin-Robbins, bien avant l'arrivée de Ben & Jerry's !
Mocheté crasse de la façade actuelle, avec enduit décrépi, persiennes agonisantes et surtout cette horrible porte à imposte demi-ronde que l'on voit partout menuiseries industrielles vendues chez Lanoix-Machin et ailleurs obligent. Sans compter avec la mort récente de la Vraie boulangerie qui était à côté...(on devine le B sur l'ancienne photo).

Écrit par : Lou Ravi | 03/03/2013

Merci je n'avais jamais fait attention à ce petit balcon..
Nous sommes à deux marchands de cycles .

Écrit par : Bourgue Michel | 03/03/2013

Avant c'était "bougez/pédalez"(cylcles-sport), maintenant c'est "mangez/buvez"(sucré-salé) ;-)

Écrit par : Pat/Billy | 03/03/2013

N'y avait-il pas un marchand de cycles Magaly place du Palais, dans l'actuel café In&Off ?

Écrit par : Michel Benoit | 03/03/2013

Pourquoi pas, mais avant le In & Off je ne vois que le chausseur puis le magasin de souvenirs. Et pourtant j'ai vu ailleurs que rue Saint-Agricol "Cycles Magaly". Peut-être sur des décalcomanies collées sur des cadres de vélos ? En 1954 il y avait à Carpentras un magasin de cycles de Mme Veuve Raymond. La veuve de Louis ? Cela se mélange aussi dans ma tête avec la Cave Magali de Graveson...

Écrit par : Lou Ravi | 03/03/2013

La mention Magaly ne se trouvait-elle pas sur la Comédie de la place Crillon ?

Écrit par : Alain Breton | 04/03/2013

Si Alain, le lien arrive !

Écrit par : Michel Benoit | 04/03/2013

Cycles Magaly ici, Lou :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2012/05/06/quatre-vint-an-apres-l-anciano-coumedi.html

Sans doute un marchand de vélos ici aussi :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2007/11/15/facade-qui-parle.html
(86 rue Joseph Vernet.)

Écrit par : Michel Benoit | 04/03/2013

Magaly... Ce devait être l'époque où les petits industriels aimaient donner à leurs firmes des noms féminins piochés dans leur famille ou leurs proches... Témoin, le plus célèbre, Mercédès, donné à leurs voitures par MM. Daimler et Benz, c'était le prénom de la fille de leur meilleur agent commercial, basé à Madrid...

Ou encore Antoinette, qui nous occupe beaucoup en ce moment, prénom de la (très charmante) fille de l'ingénieur Léon Levavasseur (non, je ne bégaye pas), et qui fut dans les années 1908-1912 le nom d'avions et de leurs moteurs créés par le papa ...

La liste est sans doute longue ! De qui Magali était-elle parente ?

Écrit par : Alain Breton | 04/03/2013

Au tank pour moi... Jellinek (l'importateur Daimler) n'était pas basé à Madrid, mais à Nice... Sa première femme était toutefois espagnole, d'où les prénoms de la demoiselle, Adrienne Manuela Ramona Mercedes Jellinek...

Et Karl Benz n'était pas encore associé avec Daimler à l'époque de ce baptème, il ne le sera que dans les année 20.

Deux fôôtes dans la même phrase, je suis en petite forme ce matin... Pour Antoinette, je suis beaucoup plus sûr, quand à Magali, je la cherche encore...

Écrit par : Alain Breton | 04/03/2013

Les cycles Magaly sur la place du Palais :
http://www.delcampe.fr/page/item/id,153773264,var,Cpa-84-AVIGNON-animee-CONSERVATOIRE-DE-MUSIQUE-magasin-Cycles-Magaly---voir-details-Achat-Direct-,language,F.html
http://www.delcampe.fr/page/item/id,56209266,var,CP-84-AVIGNON-Le-conservatoire-de-musique-ancien-hotel-des-monnaies-piece-monnaie-argent-cycles-MAGALY-camion,language,F.html

La plaque de vélo Magaly (état de fouille !) :
http://www.dencheres.fr/160760709427/plaque-cycles-velo-magaly-laiton-email-fahrrad.html

Les plaques Terrot (de Dijon celles-là) :
http://cgi.ebay.fr/Ancienne-plaque-de-cadre-velo-TERROT-Dijon-/160930485286?pt=FR_JG_Sports_Cyclisme_&hash=item2578345426#ht_500wt_883
http://cgi.ebay.fr/ANCIENNE-PLAQUE-DE-VELO-MOTO-TERROT-/181086081100?pt=FR_JG_Sports_Collection_Foot&hash=item2a2992504c#ht_1940wt_1106

Écrit par : Michel Benoit | 04/03/2013

Bravo pour ces trouvailles ! Je ne savais pas que les cycles Magaly occupèrent un temps le n°5 (c'est bien le n° du In&Off ). Du coup j'ai cherché, et trouvé dans les années 50 les "Ets Industriels Gras Fournitures pour cycles". Idem dans un Bottin de 1955 ("Gras L. Fournitures Générales pour cycles, N° de tél 11. 35"). Ce genre d'établissement était généralement présent à la Foire d'Avignon. Me reste à retrouver les quelques catalogues que je possède...
La plaque Magaly: c'est bien ce que j'ai dû voir (et non une décalcomanie)
Terrot: chez Vacca puis Bd Saint-Roch me semble-t-il...

Écrit par : Lou Ravi | 04/03/2013

Et les vélos Landru ? Avant de se lancer dans les activités que l'on sait, Henri-Désiré Landru fabriquait des vélos en région parisienne... Alain Decaux signalait dans les années 1970 quelques auditeurs de son émission historique, qui attestaient avoir vu aux mains de leurs pères ou grand-pères des cycles de cette marque...

Un concessionnaire avignonnais en aurait-il vendu ?

Écrit par : Alain Breton | 04/03/2013

Bravo pour toutes les recherches sur les marchands de cycles. Ah la petite reine est devenue vélopop, on a changé d'époque...
Quand au balcon d'aujourd'hui il a en effet bien besoin d'un coup de peinture :(((

Écrit par : nathalie | 04/03/2013

Écrire un commentaire