Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Double sol parisis avignounen Sist V 1585-1590 | Page d'accueil | Dougen de billon avignounen Clemènt VIII 1592-1605 »

10/01/2013

Dougen avignounen Clemènt VIII 1592-1605

Douzain avignonnais Clément VIII 1592-1605
Avignon douzain Clement VIII 1592-1605

87815763.png

00:00 | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : monnaie |  Facebook | | | | Pin it! | |

Commentaires

quelle était la valeur par rapport aux écus de l'autre côté du fleuve ?

Écrit par : brigetoun | 10/01/2013

Mon Dieu ! encore des pièces...Ta cassette va déborder, tu pourrais en passer un peu à ceux qui, comme je le disais en décembre, vont devoir être les cochons de payants en 2013. Comme je n'y entrave rien en numismatique je me contenterai de dire que ce Clément VIII ne me fait penser qu'à André Benedetto et à son Giordano Bruno (brûlé sur ordre de Clément pas clément) pièce créé en 2000...
Blague à part, quelqu'un sait-il où se trouvait l'atelier de fabrication des monnaies avant l'Hôtel des Monnaies ? J'ai lu que l'atelier du Pont de Sorgues avait été installé au château pontifical, en raison de sa proximité avec le très important péage du pont. Le paiement était souvent effectué en monnaies étrangères que l'on s'empressait ensuite de fondre pour fabriquer des monnaies locales. Etait-ce la même chose pour Avignon ? Ou pour d'autres villes ? Chi lo sa ?

Écrit par : Lou Ravi | 10/01/2013

J'en ai encore quelques-une en réserve ! (Mais pas trop.)
On y verra qu'après le départ des papes, les pièces papales frappées en Avignon portaient au revers le nom et les armes du légat. Ce qui est peut-être le cas pour cette pièce-ci.

La situation de l'atelier : mystère. Dans le palais des papes ?
J'ai lu : « Il y a eu transfert de l’atelier monétaire de Sorgues en Avignon après l’achat de la ville par Clément VI en 1348. »

Écrit par : Michel Benoit | 10/01/2013

Hum hum... puis-je me permettre de rappeler à l'honorable assistance (publique) que le bâtiment juste en face du Palas s'appelle... l'Hôtel des Monnaies ???

Écrit par : Alain Breton | 10/01/2013

Je parierais que l'atelier était dans le Palais lui-même, sous surveillance directe.

Écrit par : jeandler | 10/01/2013

Alain Breton il est postérieur non ? 17ème ?

Écrit par : brigetoun | 10/01/2013

Brigetoun, non. C'est la façade qui est datée de 1619 par son inscription dédicatoire au Vice-Légat. Mais ce n'est qu'un mur plaqué contre des constructions plus anciennes.
,

Écrit par : Alain Breton | 10/01/2013

Michel,

" ... après le départ des papes, les pièces papales frappées en Avignon portaient au revers le nom et les armes du légat. Ce qui est peut-être le cas pour cette pièce-ci."

C'est bien le nom du Cardinal Acquaviva (Octave d'Acquaviva, 1560 - 1612), qui fut Légat d'Avignon de 1593 à 1601, qui est gravé au revers de la pièce, mais à priori ce ne sont pas ses armes.

Écrit par : Alain Breton | 10/01/2013

Les commentaires sont fermés.