Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Denié avignounen Charle-Magne 768 | Page d'accueil | Dardèno de la coumuno d'Avignoun 1249-1251 »

22/12/2012

Denié de la coumuno d'Avignoun 1239-1251

Denier de la commune d'Avignon 1239-1251
Denier of Avignon town 1239-1251

12:00 | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : monnaie |  Facebook | | | | Pin it! | |

Commentaires

la fougue des monayeurs celtes a été disciplinée

Écrit par : brigetoun | 22/12/2012

Hé oui... c'est un denier de l'Avignon vaincue , après le siège de 1226 aux conséquences fâcheuses... Mais la ville va se relever et reconstruire son pont...

Écrit par : Alain Breton | 22/12/2012

Ta collection ? Cette pièce ci est bien belle aussi dans sa simplicité.

Écrit par : Fardoise | 22/12/2012

Non, non, Fardoise, je ne suis pas numismate et n'ai pas de collection de monnaie... !

Écrit par : Michel Benoit | 22/12/2012

Deniers d'argent ?

Écrit par : jeandler | 22/12/2012

Suite à notre dialogue de hier sur le gui....
A APT direction Rocsaliere et Sivergue 1 à 2 Km avant Rocsaliere vous avez un mur de pierres sehes en verrue dans un rocher( passage)( GR).A pied vous passez et tombez sur une aire pas entretenue mais plane.Ce quartier s'appelle 'Les Druides"
Apres le gui si vous nous listez les 13 desserts
Ma tante faisait la "Tarte aux epinards sucres"
Les Papes fêtaient la Noêl....?

Écrit par : Bourgue Michel | 22/12/2012

Déjà moins drôle.
Tout de même la croix pattée façon roue solaire, ça éclaire sur la capacité et la longévité de la résistance du vieux fond "druidique" (avec ou sans gui) transalpin et/ou chevelu.
Bien avant l'Ecole de Marcinelle et les triomphes d'un certaine bande dessinée franco-belge.
Les Romains, c'est pas comme le chocolat Lanvin. Pas de quoi en être fous!

Écrit par : Ani | 22/12/2012

La clé me fait penser à celle de la mine des nains
http://www-images.theonering.org/torwp/wp-content/uploads/2012/10/key-thorin.jpg
dans laquelle repose un immense trésor...

Écrit par : Fan de Tolkien | 22/12/2012

Clefs et croix arrivent...ça se gâte !

MB: Rocsalière est dans mes souvenirs de jeunesse, tout comme Buoux et l'Auberge des Seguins, Pierre Pessemesse, François Morénas, les amis "montés" de Marseille et la chaude amitié qui se nouait dans la rusticité des lieux (c'est le moins que l'on pouvait dire...). Lieux habités par des druides, qui sait, il doit y avoir du gui dans ces coins frais et humides...J'allais oublier l'innénarable Giani Ladu et le tournage du Hussard sur le toit...

Écrit par : Lou Ravi | 22/12/2012

Oui c'est bien ça, devant le Rocher de Rocsalière l'ancien chemin dit de Marseille, d'où Albicii et alliés de Massalia commerçaient bien avant l'arrivée des romains vers -400. En témoigne les trésors monétaires massaliottes découverts là-bas vers l'oppidum des Vulgientes de Perréal...
Il faudra attendre les frasques de ceux d'Entremont dit les Salluviens ou salyens pour que les romains se mêlent de la partie. De -181 à -125 les marseillais en effet sollicitent les romains pour calmer les ardeurs belliqueuses des gaulois haut perchés. Vers 123 av. JC, tombera l'oppidum l'agglomération d'Entremont. A sa place en contre bas le consul Sextius prendra ses bains d'eaux chaudes ainsi naitra Aqua sextia. A partir de là s'enchainera les règlements de compte entre belligérants latins celto ligures et grecs. C'est à partir de 118 av. JC. que Cneus Domitius Ahnenobarbus (barbe rousse) procéde à la réfection de l'ancienne voie héracléenne qui désormais portera son nom et deviendra la via domitia. A partir de là il en sera fini de la suprématie albique. Les contingents romains créeront alors des campements (loca) en particulier entre deux bras de la rivière Calavon (dont celui situé au sud a de nos jours disparu). Prochain épisode les relations entre Albicii et massaliotes, les relations commerciales, le siège de Marseille par César, la chute et les ressacs géopolitiques de cette défaite mémorable ä bientôt Michel et bonne fêtes à toutes et à tous.

Écrit par : De Michèle Patrick | 22/12/2012

Je ne ne peut dire que merci...Je n'ai site que le nom du rocher de mon enfance..
Si je vous dit que je suis allergique au Luberon par rapport à mes souches Vaudoises !

Écrit par : Bourgue Michel | 22/12/2012

je vous répondrais cher Michel que nous travaillons sur Sivergues en particulier au lieu dit le rocher et aux Perrins, je comprends ce que vous voulez dire par Vaudois et j'ai bien fini par comprendre ce que veux dire aussi Apt à cette période kommandature catho...

Écrit par : De Michèle Patrick | 22/12/2012

Mes racines à moi sont à Rustrel, par contre... Mais je n'ai pas tant à en raconter !

Écrit par : Michel Benoit | 22/12/2012

je recommencerai plus Michel promis!

Écrit par : De Michèle Patrick | 22/12/2012

Mais si, Patrick, au contraire ! Vos commentaires ne sont que de la richesse.

Écrit par : Michel Benoit | 22/12/2012

je plaisantais merci pour le blog en tout cas,
P:-)

Écrit par : De Michèle Patrick | 22/12/2012

Rustrel
Côte familial de ma mere
Arriere Grand mère Hugues Josephine epouse Piccamiglio et ont 3 filles.
Paternel..Gargas
Je n'ai pas pu rester sur la tombe de Cabassole à Cavaillon (haine involontaire)

Écrit par : Bourgue Michel | 22/12/2012

Moi, j'aime bien les chèques et les C.B aussi....
C'est booooon, je sors !!!!!!

Écrit par : Françoise | 22/12/2012

Euh..je croyais que Philippe de Cabassole était enterré à Caumont.
DMP vous ai-je lu dans Archipal, aux côtés de Martine Assénat et de son travail sur les centuriations du pays d'Apt ?

Écrit par : Lou Ravi | 22/12/2012

Euh non par avec Martine Assénat mais dans d'autres articles sur Apta Iulia, “le centre monumental d'Apt à l'époque gallo romaine“ et plus particulièrement sur le théâtre antique de la cité et d'autres...
Les travaux sur les centuriations du Pays d'Apt sont du reste très intéressantes, leurs extensions le long de la via domitia vers Cabellio également en particulier dans le secteur de la Tour de Sabran.

Écrit par : De Michèle Patrick | 23/12/2012

quel est sa valeur

Écrit par : amandine | 13/03/2013

La valeur d'une telle pièce doit dépendre de plusieurs critères.
Mais on peut trouver des pièces similaires en vente sur Internet :
http://www.numismeo.fr/produits/2/15/1516_Comtat-Venaissin-Denier-pour-la-commune-d-avignon.html
par exemple...

Écrit par : Michel Benoit | 14/03/2013

Les commentaires sont fermés.