Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« 8 desèmbre 17h48 | Page d'accueil | Carriero de la Mounedo »

09/12/2012

Balanço 1965 : la font

Balance 1965 : la fontaine
Balance 1965 : the fountain

3972390953.jpg

Photo Mario Atzinger.

Commentaires

une superbe photo encore - tu as trouvé un trésor ?

Écrit par : brigetoun | 09/12/2012

On peut dire ça des archives municipales, les photos de Mario Atzinger étant assez rares...
Bien que certaines soient très connues.

Ici, nous sommes 2 rue du Puits-de-la-Reille, en bas de la rue Pente-Rapide. C'est ici qu'Edmond Volponi photographia "Enfant à la fontaine" :
http://www.phil-ouest.com/Timbre.php?Nom_timbre=Enfant_buvant

Écrit par : Michel Benoit | 09/12/2012

Beaucoup de liberte...mais surtout un air sauvage !

Écrit par : michel Bourgue | 09/12/2012

Il fait chaud, très chaud... Un peu de fraîcheur. Une aubaine au coin de la rue.

Écrit par : jeandler | 09/12/2012

l'eau, la mère...c'est la VIE,
fierté, liberté...(pieds nus, cheveux indisciplinés...),
je reconnais tjrs une Gitane à ses pieds...!,
superbe photo!!!.

Écrit par : Bonnal-Gauthier-Lambert | 09/12/2012

Deux fois immortalisée ici cette fontaine :

http://avignon.midiblogs.com/archive/2012/04/21/avans-apres-carriero-pente-rapide.html

et, insigne honneur, figurant sur un timbre poste, elle devrait être classée au monument historique.

Écrit par : Tilia | 09/12/2012

"au" est de trop (navrée!)

Écrit par : Tilia | 09/12/2012

La SEULE fontaine du quartier... Monument historique ? À la décharge !

Écrit par : Michel Benoit | 09/12/2012

Hoquetante et aspirante
une eau menue
avant le gros flot
qui inonde les pieds.

Écrit par : jeandler | 09/12/2012

Oui, un grand souffle de liberté sur cette image mais aussi la rudesse d'une vie confrontée aux besoins les plus élémentaires du quotidien. C'est beau et puissant.

Écrit par : nathalie | 10/12/2012

Et je te rejoins complètement bien sûr, Michel, dans ton combat pour l'accès à l'eau !

Écrit par : nathalie | 10/12/2012

Écrire un commentaire