Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Carriero de la Balanço | Page d'accueil | La carriero Ferruce en 1965 »

06/12/2012

Carriero di Croto

Rue des Grottes
Caves street

5617135.jpg

Commentaires

superbe photo - et vérité à côté de la vitrine

Écrit par : brigitte Celerier | 06/12/2012

Pas de date, même approximative ?

Écrit par : Tilia | 06/12/2012

Photo tres vrai...Mais le Maire de l'epoque etait il fou ?sur l'aire de jeu de ces enfants un sommier en fer et un volet......
Annee 1950 ?

Écrit par : Bourgue Michel | 06/12/2012

Magnifique document pour la mémoire de notre ville ! Je suppose (nos amis spécialistes nous diront plus précisément) qu’il s’agit du rempart, primitif et grossièrement construit, datant de la fin de l’occupation romaine. Il partait des plus anciennes constructions dont les vestiges sont toujours visibles en haut de la rue St Etienne. En bas à droite de la photo on devine d’ailleurs le caniveau caladé qui devait atteindre l’escalier (disparu) du début de cette rue. Cette enceinte atteignait à l’Est ce qui est aujourd’hui la percée Favart. L’appareil, en relief par rapport au tracé rectiligne, sous le type au béret, semble constituer un renforcement avec peut-être une reprise postérieure. La photo doit dater des premiers dégagements–démolitions. Quel atout patrimonial et touristique aurait été pour notre ville que la conservation de ce mur antique tout rudimentaire qu’il fut ! Il ne menaçait apparemment pas ruine et aurait pu servir de point d’appui mémoriel pour un réaménagement respectueux de l’ensemble du quartier. Sur les gitans: à l’abri du mur s’était constitué une sorte de cagnard (en Provence lieu ensoleillé, abrité du mistral, tel le Cagnard de Cavaillon) où les enfants se retrouvaient. Mais je ne peux m’empêcher de penser à une sorte de ghetto. Depuis que l’armée avait quitté en force le Palais les gitans s’étaient installés en plus grand nombre ici et on en avait même attiré de nouveaux. Dans des maisons vétustes telles celles que l’on voit derrière le mur. MB: je ne vois rien d'étrange dans la présence de cette porte ou volet et ce sommier sagement appuyés sur le mur. Au contraire, on dirait que place nette a été faite.

Écrit par : Lou Ravi | 06/12/2012

Lou merci pour vos explications .Mais ou ce situe cette photo Rue de Grottes,alors je ne vois pas la relation ?avec la percee Favart...

Écrit par : Bourgue Michel | 06/12/2012

Tout heureux de découvrir ce mur j'ai confondu, oubliant le titre, son tracé au niveau de la rue St Etienne avec celui Nord-Sud. Il dessinait un quadrilatère englobant ce qui est la Balance, une partie du Forum, jusqu'à Favart pour revenir vers la Peyrollerie. J'ai des plans de tout cela mais me reste à les retrouver. Les écrits des 2 G (pas ceux de notre célèbre boîte des seventie's, je veux parler de Ganière et Granier...). Doivent nous éclairer à ce sujet. On déjà évoqué ce mur il y qq semaines ici même il me semble.

PS, Michel Bourgne: la spécialité de La Bonne Auberge était le Coq au Vin que j'avais par erreur attribuée à Chabas (La Marmitte) qui lui était le Roi des Pieds et Paquets et de la daube.

Écrit par : Lou Ravi | 06/12/2012

Voir cet essai de reconstitution :
http://avignon.midiblogs.com/images/AVENIO_1.jpg

Écrit par : Michel Benoit | 06/12/2012

Super cette reconstitution. Reste à avoir confirmation que le mur photographié est le bon ! Moi je me plais à penser que oui, mais c'est peut-être trop d'enthousiasme et nos amis FdC ou AB vont venir peut-être nous dire que c'est un banal mur de soutènement...

Écrit par : Lou Ravi | 06/12/2012

On dirait une scène d'un vieux film italien.

Écrit par : Claude | 06/12/2012

Que sont devenus ces enfants ?
Contre ce mur, comme un enferment...

Écrit par : jeandler | 06/12/2012

Lou Mr chabas etait appele "Marmite" aux etablissements Filliere car il faisait sa daube avec des morceaux de porc qui ont garde son surnom.
Il faudrait nous faire un cours pour lire et comprendre vos plans....

Écrit par : Bourgue Michel | 06/12/2012

Je faisais allusion au restaurant de Paul Chabas, sous les arcades, près de la Cité. Il se nommait La Marmite. Chabas Traiteur était rue du Vieux Sextier.

Le tracé de ce que l'on désigne sous le nom "d'enceinte de repli" suivait la rue des grottes à l'ouest. Pour se repérer aujourd'hui: on suit la rue Petite Fusterie depuis l'Hôtel de Brantes en passant presque au ras des cours intérieures successives des immeubles côté oriental (à quelques mètres à l'est des actuelles façades). On tire ainsi une "droite légèrement oblique " (!) qui irait du parvis de St Agricol à la pointe de la Grand Fusterie au nord. La perpendiculaire, partant toujours grosso modo de Brantes, coupe Saint Agricol en deux et se dirige vers la percée Favart en étant presque parallèle à la rue Félicien David actuelle. J'avoue qu'un bon plan serait effectivement plus clair !

Écrit par : Lou Ravi | 06/12/2012

Sans chercher à doucher l'enthousiasme de qui que ce soit, je dois dire que le mur du cliché me semble bien évoquer un mur assez moderne de soutènement.

Bien entendu, il n'est pas facile de se prononcer, 60 ans ou 70 ans après, au vu d'un simple cliché (miné de surcroît par les artefacts Jpeg) , mais le côté très hétérogène de la construction, l'absence de joints et l'alignement (approximatif, mais alignement tout de même) sur une assez belle distance me laissent penser que ce mur est simplement contemporain des démolitions - qui débutent dès les années 30.

Michel a publié suffisamment de clichés pour que l'on se fasse une idée du quartier avant qu'il ne soit livré aux bétonneurs de la SEDV : une vaste esplanade, bien dégagée et surplombant de deux à trois mètre la rue des Grottes, dont elle est séparée par un mur, celui de la photo... impossible qu'il s'agisse là du fruit fortuit de l'urbanisme anarchique du haut (et bas) moyen-âge, ce côté "régulier" et à l'air libre ne peut qu'être le résultat des dégagements modernes.

Ceci n'empêche pas qu'il y a des zones douteuses... par exemple, tout à gauche face à la jeune fille en jupette et chaussures compensées, il y a une partie aux joints bien garnis qui doit être plus ancienne...

Décidément, chaque cliché de Michel sur la Balance est un grain de sel supplémentaire dans une plaie ouverte !

Écrit par : Alain Breton | 06/12/2012

Et pour les amateurs de plans, voilà un bel article de Dominque Carru qui recadre les découvertes archéologiques récentes dans une superbe synthèse... et un beau fond de plan (cf figure 43 et surtout 44)


http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/galia_0016-4119_1999_num_56_1_3248

Bien cordialement,

Écrit par : Alain Breton | 06/12/2012

Merci pour l'article et sourire, car, comme je l'écrivais ce mur n'était peut-être pas le bon. Et ce serait donc bien le mur de soutènement que je redoutais...Le doute pour moi venait moins de l'étude de son aspect ( faute de connaissances que je n'ai pas ) que de ceci: on imagine mal, même avec toutes les turpitudes vécues sur le chantier de la Balance, qu'un tel mur "romain" ait été dégagé de façon spectaculaire puis démoli au su et vu de tout le monde. Et puis pas de "grottes" dans ce mur alors que j'imagine que ces cavités devaient être des arcades du "vrai" mur antique...
Dommage pour le rêve...

Écrit par : Lou Ravi | 06/12/2012

Magnifique photo !
En plus d'être un fabuleux témoignage d'un passé, c'est une image d'une grande beauté.
Ces enfants qui jouent, sans regarder le photographe, et cet homme en haut qui les regarde.
Bravo.
Mais où est-ce que tu trouves ces documents ?

Écrit par : webiane | 22/01/2013

J'étais persuadé de l'avoir trouvée sur le site des archives municipales d'Avignon, mais... je ne l'y retrouve plus !

Écrit par : Michel Benoit | 22/01/2013

Cette photo figure bien sur le site des archives municipales d'Avignon
titre de la notice : 7Fi90 - Avignon, le quartier de la Balance : Des enfants jouent aux billes

Écrit par : Tilia | 22/01/2013

Bravo Tilia ! Pourtant, j'ai cherché... !

Écrit par : Michel Benoit | 22/01/2013

Merci à tous les deux alors.

Écrit par : webiane | 22/01/2013

                                                               
                                                               
                                                               
                                                               
                                                               
                                                             :D)
                                                               
                                                               
                                                               

Écrit par : Michel Benoit | 22/01/2013

Les commentaires sont fermés.