Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Liounèu | Page d'accueil | Cuiero »

16/11/2012

Nis d'aiglo 11

Nid d'aigle 11
Eyrie 11

3018814428.jpg

Commentaires

Au moins 6 étages.. en voilà un qui mérite bien son nom !

Écrit par : Tilia | 16/11/2012

il est superbe celui-là, mais on voudrait percer son front pour que la vue s'élève encore

Écrit par : brigitte Celerier | 16/11/2012

Faut vraiment lever les yeux pour la voir…Bel escalier répertorié, comme 5 autres de ce côté de la rue. AB : cette tour, qui permettait probablement une vue sur le Palais est-elle bien sur le tracé de l’ancien tracé romain qui partait grosso modo de St Etienne ? Merci.

Écrit par : Lou Ravi | 16/11/2012

Six étages ? Un joli poste d'observation.

Écrit par : jeandler | 16/11/2012

Des tracés romains, il y en a plusieurs... et je ne sais pas si l'on doit remonter aussi loin pour justifier la situation de cet édifice.

Une étude de D.Carru sur l'Avignon antique :

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/galia_0016-4119_1999_num_56_1_3248

Il est question de la rue Favart à la fin, § 6 du catalogue des sites.

Écrit par : Alain Breton | 16/11/2012

Percer, élargir, est-ce une manie avignonnaise, quand comprendra t 'on que les voitures passeront peut-être, mais de retrouveront vite en impasse. Et vouloir faire d'un labyrinthe une voie rapide me semble mission impossible. De plus, en donnant accés aux bagnoles, c'est le mistral qui s'engouffre.Je venais d'arriver dans cette ville quand la municipalité a décidé cette percée Favart qui me semblait aberrante; j'avais constitué un dossier photographique en pénétrant dans les maisons qui devaient être alignées, et l' avais envoyé
à Yvan Christ en qui je voyais le messie, mais rien n'y a fait et toute un côté de cette rue disparut. Par chance le dusième subsiste, et cette tour qui doit abriter un escalier à vis. Revoir Martellange et ses vues de la ville avec ces galeries de bois et ce hérissement de tours, tourelles, échauguettes, clochers, faîtages, qui donnaient à cette ville ce côté magique. La tour, prends garde...
F.C

Écrit par : challiol | 16/11/2012

Dans cette affaire on peut lire avec intérêt le travail de la Commission des Opérations relatives à l'Immobilier et l'Architecture (de mémoire, dénomination approximative) , les interventions diverses tenant d'un véritable lobbying...Et à propos d'Yvan, Avignon en compte un autre, qui fut directement concerné par la percée.

Écrit par : Lou Ravi | 16/11/2012

Curieusement, on dirait que la corniche, et la gouttière avec, se sont effondrées...

Écrit par : Tilia | 17/11/2012

Les commentaires sont fermés.