Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« setanto-an après carriero dóu Pous-de-l'Arelha | Page d'accueil | Schtroumpfette »

14/11/2012

Carriero Pichoto Calado

Rue Petite Calade
Petite Calade street

2147499451.jpg

Commentaires

un de mes chemins... et une bien belle pierre

Écrit par : brigitte Celerier | 14/11/2012

Pierre (Grès roux du Comtat) dorée comme un bon pain. Je croyais ces inscriptions faites avec une sorte de pochoir. Mais à bien regarder elles sont légèrement différentes comme ici avec les branches du U. Ce qui ajoute à leur charme.

Écrit par : Lou Ravi | 14/11/2012

Pochoir ? Taillé à la main dans la pierre...

Écrit par : Michel Benoit | 14/11/2012

Le pochoir pour le traçage bien sûr ! Mais vu les différences que je soulignais on peut imaginer une gravure directe.

Écrit par : Lou Ravi | 14/11/2012

Pour un grès, c'est un grès très fin . Et que l'inscription ait tenue, c'est un miracle.

Écrit par : jeandler | 14/11/2012

Pour un grès, c'est un grès très fin . Et que l'inscription ait tenue, c'est un miracle.

Écrit par : jeandler | 14/11/2012

J'aime assez cette façon d'avoir indiqué le no des rues et peut-être d'autres endroits.

Écrit par : Claude | 14/11/2012

La calade est faite de galets roulés du Rhône, prévue pour y cheminer à pieds bien chaussés, mais pas aux pneus pour y rouler. de plus, elle se nomme petite, ce qu'elle est. Je propose de la rebaptiser rue des hirondelles, car tant qu'elle sera roulante, les piétons feront penser à de pauvres oiseaux, et peu ont la possibilité de s'envoler, alors ils se mettent sur la pointe des pieds, là où ils peuvent, en attendant que la borne fonctionne, comme la théorie le prévoit. de toute façon au bout, Bouquerie, il n'y a plus rien à voir.
Pauvre François, qu'es ta rue devenue, ça me rend chèvre...
F.C

Écrit par : challiol | 14/11/2012

Je me questionnais sur la belle mouluration des appui de fenêtre et chambrale, je viens de réaliser que nous sommes sur la façade de l'hôtel des Laurens, oeuvre insigne de l'ami Louis-François... ceci explique celà.

Quand au pochoir, il n'est pas dit qu'avant gravure, les caractères n'étaient pas tracés sur la pierre...

Écrit par : Alain Breton | 14/11/2012

Les commentaires sont fermés.