Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« À vosto santo couneissènço | Page d'accueil | setanto-an après carriero dóu Pous-de-l'Arelha »

12/11/2012

Quaranto-sèt an après à la Balanço

Quarante-sept ans après à la Balance
Fourty-seven years after at La Balance

506184241.jpg

Photo Mario Atzinger 1965.

Commentaires

il arrive tout de même de temps en temps, rarement, mais de temps en temps, que l'on trouve un groupe d'ado assis sur des marches ou devant une porte
Nettement plus morne tout de même, sans doute nettement plus hygiénique

Écrit par : brigitte Celerier | 12/11/2012

Mais, le petit bonhomme... Il fume?

Écrit par : chri | 12/11/2012

Il n'y a pas à balancer même si esthétiquement ce n'est pas terrible. C'est au moins fonctionnel.

Écrit par : jeandler | 12/11/2012

"moi j'm'balance.
Je m'offre à tous les vents
sans réticences.
Moi j'm' balance.
Je m'offre à qui je prends,
le coeur indifférent."
F.C

Écrit par : challiol | 12/11/2012

Un cliché à la Doisneau avec ces gamins à clope et allumettes. Les gitans furent relogés à la Cité du Soleil, à Clarefond et à Chicago où vivait fort modestement la famille de Mireille Mathieu.

Écrit par : Lou Ravi | 12/11/2012

De nos jours, il n'y a plus guerre d'endroits où l'on peut laisser sans crainte des enfants de cet âge jouer tout seuls dans la rue...

Écrit par : Tilia | 12/11/2012

Non, de nos jours il n'y a plus guère de terrains vagues où l'on laisse les enfants jouer sans surveillance et fumer tranquille. Tout se perd.

Écrit par : nathalie | 14/11/2012

Moi j'm'en balance...

Écrit par : nathalie | 14/11/2012

Les commentaires sont fermés.