Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Atmousfèro 1928 : la soulitudo | Page d'accueil | Pous-de-l'Arelha : lou caire-fourc destrui en 1961 »

24/09/2012

Setanto an après 36 carriero Grando-Fustarié

Soixante-dix ans après rue Grande-Fusterie
Seventy years after Grande-Fusterie street

699069219.jpg

Photo Molinard.

Le plan d'alignement de 1852.

Commentaires

il reste l'angle de la maison au premier plan

Écrit par : brigetoun | 24/09/2012

C'est le carrefour des rues du Pont, Ferruce et Grande Fusterie. Sur la photo ancienne, la façade derrière la voiture est celle latérale de l'immeuble le plus bas que l'on voit au Nord de l'"espalanade" de la série Lou Traou. Ce bâtiment qui s'est conservé jusqu'à la fin des années 1970, a fini par disparaitre lors de la création de l'Hôtel du crime et de la transformation de l'extrémité de la rue de la Balance en passage couvert.

Cordialement,

Écrit par : Alain Breton | 24/09/2012

Heureusement qu'il y avait cette corniche pour savoir comment cadrer !

Au fond donc, la partie de la rue Ferruce disparue aujourd'hui, qui rejoignait la rue du Puits-de-la-Reille.

Écrit par : Michel Benoit | 24/09/2012

Rue Ferruce qui était sans doute dans le prolongement de la rue des Grottes.

Écrit par : Michel Benoit | 24/09/2012

"Rue Ferruce qui était sans doute dans le prolongement de la rue des Grottes."

Pas tout à fait, elles n'étaient pas sur le même axe et entre les deux il y avait la rue du Puits de la Reille.

Je vous fait passer un plan cadastral/d'alignement des années 1950, qui montre l'aspect ancien.

Bien cordialement,

Écrit par : Alain Breton | 24/09/2012

Sans la corniche, on ne reconnaît rien. Rien du tout.
Perdu. Un mur pour se raccrocher.

Écrit par : jeandler | 24/09/2012

Une rue gourmande... Par quoi commencer ? Les olives. Et finir par les bonbons.

Je vous ai apporté des bonbons
Parce que les fleurs c'est périssable
Puis les bonbons c'est tellement bon
Bien que les fleurs soient plus présentables
Surtout quand elles sont en boutons
Mais je vous ai apporté des bonbons

Jacques Brel

Écrit par : jeandler | 24/09/2012

Laid: la fenêtre en demi-lune
Amusant: la boutique vend des olives sous l'enseigne bonbons et des bonbons sous l'enseigne olives...
Brrr: le crime, celui du Sofitel ?
Disparue: déjà disparue en 42 ? (la niche vide)

Écrit par : Lou Ravi | 24/09/2012

Après avoir été faire un tour le long de la rue Grande-Fusterie (merci Google Maps) pour voir la résidence au bas de laquelle se trouvent les boutiques de bonbolives que l'on voit sur la photo, j'ose dire (au risque de faire bondir Lou Ravi !) que cette résidence dans son ensemble est pour moi ce qui s'est fait de moins laid dans ce quartier d'Avignon...

Écrit par : Tilia | 24/09/2012

Les encadrement de baies, le rythme des percements, les avancées de toitures, les matériaux même... Tout est bien moins arrogant que l'autre partie de la Balance, et s'intègre mieux à l'existant - à commencer par l'alignement des façades sur la voirie, ce qui est bien bien cohérent pour un bâtiment urbain. Il faut dire que l'on est là sur les dernières tranches de travaux, et que l'on commençait à revenir de l"expérience des années 60, leur style pseudo-balnéaire et le béton triomphant...

La loggia du midi du bloc me plaît particuliement, on retrouve un peu de l'idée de Pouillon au Vieux-Port ...

Michel, merci d'avoir mis en ligne le plan de 1852 (et non pas 1960 comme une faute de frappe me le fait écrire), on y lit le tracé ancien, de nos jours difficile à reconnaître...

Écrit par : Alain Breton | 24/09/2012

Oui, évidemment cette partie est mieux traitée que celle plus au sud. Mais je ne me fais pas à ces ouvertures en arc placées au-dessus d'entrées rectangulaires.
Pouillon: déjeunant régulièrement chez Angèle (restau genre populo, sans façons, rue Caisserie) je traverse tout aussi régulièrement les immeubles du Vieux Port, pour constater à chaque fois, qu'ils vieillissent très bien ou plutôt qu'ils ne vieillissent pas...Et puis j'ai le souvenir de bien des constructions aixoises avec une particulièrement réussie où j'ai traîné tant de fois: le restau-U et le Crous des Gazelles...

Écrit par : Lou Ravi | 24/09/2012

Écrire un commentaire