Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Setanto an après 22 carriero Sant-Agricò | Page d'accueil | Sieissanto an après la gleiso di Celestin »

30/09/2012

Atmousfèro 1900 : lou manege

Atmosphère 1900 : le manège
Atmosphere 1900 : the carousel

468970065.jpg

Commentaires

je préfère celui ci (l'actuel on le retrouve partout), et il a grand succès - et puis il était près du Rhône)

Écrit par : brigetoun | 30/09/2012

La gamine sur la chèvre (?) a fière allure.

Bayol... un nom plus répandu dans les environs d'Avignon qu'en Maine-et-Loire

Écrit par : Tilia | 30/09/2012

Le populo à gauche, les bourgeois à droite…Je suis toujours surpris de cette fringuerie «genre rupins parisiens» des bourgeoises avignonnaises 1900 qui entendaient probablement montrer qu’elles étaient à la mode et se démarquaient de la ruralité environnante.

Rhône et Loire: il y avait des Bayol dans la Carreterie mais Gustave Bayol, menuisier et créateur des célèbres manèges était né au Pontet (qui n’était pas encore une commune indépendante) en 1859. Il y avait à Avignon un régiment de pontonniers (ancêtre du 7ème génie) comme à Angers (où ce sera le 6ème). Et c’est justement à Angers que Gustave poursuit son service militaire. Il y reste et y crée sa célèbre entreprise. On peut voir des Bayol au Musée des Arts Forains de Paris. Le frère du propriétaire du musée est antiquaire à Uzès. Il vient souvent à la brocante du samedi à Villeneuve. Il me disait que les pièces de manège Mayol se vendent une petite fortune mais qu’il faut avoir l’œil car il y a des faux…Plein de renseignements aussi sur le net en tapant «gustave mayol angers». Comme quoi Avignon peut s’enorgueillir d’avoir vu naître le Roi du manège en bois.

Écrit par : Lou Ravi | 30/09/2012

Bayol partout et non, of course, Mayol comme je l'ai écrit à la fin...Lapsus quand tu nous tiens !

Écrit par : Lou Ravi | 30/09/2012

Au bord du Rhône ou à droite entree de la Rue de la Republique?(Bd St Michel)

Écrit par : Bourgue Michel | 30/09/2012

Arles et la mode...toute une histoire aussi!!!, les Avignonnaises avaient de sérieuses rivales...?. + près de nous, je veux rendre hommage à Camille Soccorsi...de Tarascon. l'art forain...j'adore!. il y a tjrs de la magie...,des yeux "d'enfant", sur tous les visages...un couple a passé une partie sa de sa vie...à sauver des manèges...etc. je ne me souviens + mais les enchères chez Drouot, il y a qques mois...ont atteint des records...chez mon grand-père ds les années 30, on parlait des "vogues".

Écrit par : Bonnal-Gauthier-Lambert | 30/09/2012

Tout sur Bayol ! Merci Lou.

Quant à repérer l'endroit exact des remparts, bien difficile.
Nous avons toujours connu la fête foraine entre les portes République et St-Michel.
Et même des portes St-Charles à Magnanen...

Dans certaines régions on parle encore de "vogue" me semble-t-il.

Écrit par : Michel Benoit | 30/09/2012

Et à Paris, au Musée de Bercy des Arts Forains, nous sommes montés dessus !
Et tourne le manège
La chèvre n'est pas moins fière que la cavalière.

Écrit par : jeandler | 30/09/2012

c'est peut-être à l'occasion de la foire St André...?.

Écrit par : Bonnal-Gauthier-Lambert | 30/09/2012

Assez facile de situer pour les avignonnais car un détail trahit l'endroit très précis. Je n'en dirai pas plus. Celui qui trouve gagne un tour de manège !

"Vogue" est plus au nord. Mes cousins ardéchois et drômois,même les gamins, ne disent jamais "fête" mais "vogue". C'est dimanche, on va manger la bombine avec les godiveaux puis on ira à la vogue acheter des pégueux avant de monter sur le manège...

Soccorsi: je ne savais pas que ses sculptures s'arrachaient chez Drouot, quelle reconnaissance posthume pour ce type aimable et tout simple ! Et pourtant je suis parmi les souscripteurs du Monument du Cheval de Mollèges...

Écrit par : Lou Ravi | 30/09/2012

une petite porte sur la droite de la photo...?, porte de l'oulle...?,
pour les "vogue", ok!, mon grand-père était de st Marcel d'Ardèche...,
pour MR Soccorsi, c'était son copain..., je possède un tableau de Camille...,
chez Drouot, je crois:" un cheval de bois = 7000 ou 8000 euros...".

Écrit par : Bonnal-Gauthier-Lambert | 30/09/2012

Il y a trois endroits possibles, Lou : boulevard de l'Oulle, Porte de la République et Porte St-Michel. Mais manifestement il s'agit de la porte de la République.

Écrit par : Michel Benoit | 30/09/2012

Le Maître des lieux a trouvé. Tournez manège...A droite en sortant de la porte de la République. Alors ce détail ??? Facile pourtant...

Je ne savais pas que Camille S. peignait. Des chevaux, des taureaux ?

Écrit par : Lou Ravi | 30/09/2012

Sur cette belle photo il ne manque qu'un objet...que vos enfants ou petits enfants auraient vu au premier coup d' oeil... le pompom...!!!

Écrit par : bourgue | 30/09/2012

il y quelques années une "expo"...au château du Roi René à Tarascon...posthume!,
je me demande si la Tarasque...ne l'a pas inspiré aussi...mon tableau:"2 chevaux qui se mesurent tout en muscle...sur fond de paysage Camarguais...!.

Écrit par : Bonnal-Gauthier-Lambert | 30/09/2012

Pas de petits paysans parmi les enfants sur le manège, rien que du beau linge !
En Haute-Savoie mes neveux aussi allaient à la vogue.
J'ai beau grossir l'image, le détail de Lou Ravi ne me saute pas au yeux :(

Écrit par : Tilia | 30/09/2012

Et pourtant, Tilia, le "détail" est très gros ! ;)

Écrit par : Michel Benoit | 30/09/2012

Si tu veux parler de la portion de rempart visible sur la photo, je viens de comparer le même 'détail" sur la porte St Michel et sur celle de la République et je penche pour la porte St Michel.
À part ça je ne vois pas...

Écrit par : Tilia | 30/09/2012

Oui ! Il y a trois endroits dans le rempart où les mâchicoulis ne sont pas alignés horizontalement : à gauche d'une tour sur le boulevard de l'Oulle, à gauche de la porte de la République et à gauche de la porte St-Michel. Sur notre photo, ils sont en parfait état, donc porte de la République.

Écrit par : Michel Benoit | 30/09/2012

Ils "étaient" en parfait état...

Écrit par : Tilia | 30/09/2012

Ils le sont encore que je sache !

Écrit par : Michel Benoit | 30/09/2012

Je parle de ceux de la porte Saint-Michel, ils étaient peut-être en bon état il y a cent-douze ans...

Écrit par : Tilia | 30/09/2012

Moins de 40 ans pour ces machicoulis ce qui les différencie (à mon avis) de ceux (rares) en "dégradé". Viollet-Leduc était passé par là. Il me semble qu'à St Michel le "dégradé" de hauteur est différent. Et puis ici il y a un côté "neuf" comme le souligne Michel. Pas si facile que cela de trouver car il faut être sur place pour s'en rendre compte...Autre élément: il devait y avoir à St Michel un poste d'octroi qui en ce cas aurait empêché l'installation du manège. Ce blog devient un jeu de piste...

Écrit par : Lou Ravi | 30/09/2012

J'ai recherché une photo de la porte Saint Michel à la même belle époque.
Celle ci-dessous est datée début du XXe siècle, les mâchicoulis paraissent en bon état :
http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/Web_DFPict/034/20Fi5/ILUMP25162

Dans le cas de ma supposition, le poste d'octroi aurait-il gêné le photographe ?
http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/Web_DFPict/034/9Fi81/ILUMP25162

difficile à dire....

Écrit par : Tilia | 30/09/2012

D'apres Michel Silvestre les remparts à cet endroit ont ete restaure par V le duc mais de façon autre à la realite (pierres/methode)pour montrer au gens que c'etait une restauration
Il nous l'expliquera un Samedi dans les mois avenir si cela vous interresse je vous le dirai

Écrit par : Bourgue Michel | 30/09/2012

Les machicoulis restaurés l'ont souvent été à l'économie. Il y a ici 4 corbeaux formant 5 "replats". Il suffit de compter ailleurs. S'il y en a plus c'est bien la porte de la Ré. mais s'il y a égalité faudra se repencher sur l'usure de la pierre... (qui me paraît plus marquée à St Michel). Autre chose: je vois mal ce manège, très populaire et fréquenté, éloigné de l'artère principale de la ville.
A suivre...

Écrit par : Lou Ravi | 30/09/2012

Pour le nombre de corbeaux c'est 4 ou 5, cela dépend comment on les compte. Admettons 5 ici . J'en trouve 6 à St Michel...

Écrit par : Lou Ravi | 30/09/2012

L'argument de l'éloignement tient la route, ce serait donc la porte de la Ré.
Une petite controverse qui aura eu pour avantage de mettre un coup de projecteur sur ces mâchicoulis en escalier dont je n'avais pas gardé souvenir.

Écrit par : Tilia | 30/09/2012

Je trouve qu'il y a le même nombre de corbeaux à République qu'à St-Michel (je parle d'Avignon, bien sûr !)

Écrit par : Michel Benoit | 30/09/2012

pas de petits garçons sur le manège...,1 peut-être?,
à moins qu'ils soient en"robe"...?, une inscription sur la bâche du chapiteau à gche?,
pas la porte saint Michel..., les Corps Saints avaient une mauvaises réputations...!.

Écrit par : Bonnal-Gauthier-Lambert | 01/10/2012

Je dois mal compter les corvidés...Mais j'ai retrouvé des CPA qui situent la fête en face de la gare du PLM.
Les Corps Saints: déjà des prostituées ? Avec la réinstallation de l'armée...

Écrit par : Lou Ravi | 01/10/2012

Écrire un commentaire