Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Trento-sèt an après la Civeto | Page d'accueil | Sèn enebi 78 »

02/07/2012

LE XVIII 7BRE ... SAR MONSIEUR

670383243.jpg1143278001.jpg

Commentaires

SAR : Son Altesse Royale ?
Septembre de quelle année ?
Les massacres de Septembre ?
Que d'interrogations...

Écrit par : jeandler | 02/07/2012

Les murs ont des oreilles mais ils ne parlent guère,
malgré sa petite bouche il garde son mystère.

Écrit par : Tilia | 02/07/2012

Il me semble qu'il y a un article d'Adrien Marcel qui traite de cette inscription rapellant le passage de "Monsieur, frère du Roi"... sous la Restauration, si je me souviens bien...

Écrit par : Alain Breton | 02/07/2012

Le frère du roi est passé dans cette rue. Le propriétaire de cette maison en a été tellement impressionné qu'il en a gravé le souvenir sur sa façade !

Écrit par : Michel Benoit | 02/07/2012

Girard J ....le comte d'artois futur Charles X le 27 /09/1814
Marc Maynegre dit sur sujet que M Gagniere faisant des recherches vers cette date ,a trouve un ecrit sur la mort subite de cet ouvrier ( mort de joie).
Et par la même je salue "Monsieur" histoire d'Avignon Alain Breton....! qui nous manque

Écrit par : Bourgue Michel | 02/07/2012

Sylvain Gagnière: je l'ai à peine connu. Les avignonnais lui doivent tant... Merci de le rappeler.

Sur le passage du Comte, frère du Roi et futur Charles X, Marius Lechalier signale la présence de 4 fontaines à vin sur la place de l'Horloge. Quelque part la monarchie avait du bon !

Écrit par : Lou Ravi | 02/07/2012

1814. 27 donc, je lisais volontiers 28.
Ah, merci Michel, voilà le meilleur dont je ne me souvenais plus :
notre homme en serait mort de joie ! (Incroyable !)

Des fontaines à vin, Lou ! Quelle bonne idée pour les prochains primeurs !!!
Inter-Rhône, si vous nous lisez... :D)

Une monarchie, dans le futur, plus efficace socialement que la démocratie ?

Écrit par : Michel Benoit | 02/07/2012

Monsieur Frère serait arrivé le 27 et reparti le 28...

Je connaissais l'histoire mais n'avais jamais été voir l'inscription sur place. J'espère que les proprios sont attentifs à protéger ces traces.

Si les tagueurs pouvaient, comme le type dont nous parle BM, trépasser après leurs forfaits, les rues d'Avignon seraient plus agréables...(Non je plaisante, 6 mois de travaux d'intérêt suffiraient...).

Écrit par : Lou Ravi | 02/07/2012

mort de joiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie, ça meritait une inscription !

Écrit par : nathalie | 06/07/2012

Écrire un commentaire