Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Muraio dis óufrèndo : lou repourtage de ML Actu | Page d'accueil | Atmousfèro 1900 : targo e cinema »

06/08/2012

Nounanto an après lou Palladium

Quatre-vingt-dix ans après le Palladium
Ninety years after the Palladium

2544254619.jpg

Commentaires

très très raboté, ou sans doute plutôt reconstruit, non ?

Écrit par : brigetoun | 06/08/2012

Cet immeuble avait tout de même plus d’allure à l’origine !
Je ne trouve pas de sortie de film de Mistinguett pouvant correspondre. Et ce curieux « Claude France» ? Mystère pour moi, tout comme la banderole «fermeture irrévocable» ? Elle ne peut s’appliquer au cinéma puisqu’il fut un de ceux réquisitionnés par les Allemands pendant la guerre, alors qu’il venait déjà d’être «relooké» en 1937. Il prit après travaux la physionomie que nous lui avons connu lorsqu’il devint plus tard Le Rio. Et au sujet de ce dernier : souvenir pour certains des Rencontres Cinématographiques qui y étaient organisées dans le cadre du Festival (années 70-75 ?). Je reviens au Palladium : un morceau de mur était réservé à l’annonce du programme (affiches) derrière l’hôtel d’Europe (rue St Etienne, angle Vernet, cf l’inscription qui subsiste de nos jours et que tu connais) .

Écrit par : Lou Ravi | 06/08/2012

Raboté, c'est le mot !
Alignement, je ne veux rien voir qui dépasse...

Écrit par : jeandler | 06/08/2012

Reconstruit, oui, Brigetoun.

Non pas "fermeture", Lou, mais "ouverture irrévocable" !
Voilà qui ajoute encore au mystère...
J'essaierai de penser à photographier l'inscription de la rue St-Étienne.

Écrit par : Michel Benoit | 06/08/2012

Bien dommage que cette façade ait disparu. Pour l'inscription "ouverture irrévocable", original !

Écrit par : Fardoise | 06/08/2012

J'avais d'abord lu "ouverture". Mais comme cela n'a guère de sens j'ai pensé avoir mal vu. Si c'est donc bien "ouverture irrévocable" on est en plein mystère effectivement...Je sais que le Palladium était ordinairement fermé en août. Il rouvrait en septembre mois indiqué sur la banderole. Mais alors pourquoi "irrévocable" ?

Écrit par : Lou Ravi | 06/08/2012

Cette banderole m'intrigue aussi. J'aimerais bien avoir le fin mot de l'affaire !

Écrit par : nathalie | 06/08/2012

Ça fait vraiment mal au cœur de revoir cette façade qui a été sacrifiée on se demande pourquoi...

Écrit par : Tilia | 07/08/2012

Claude France est une actrice du muet ; même période que Mistinguett
http://sniffandpuff.blogspot.fr/2010/01/passages-claude-france.html

Écrit par : tassa | 07/08/2012

le cinema le RIO, c'était là...?, je me demande...?,
pour" ouverture irrévocable...", c'est peut être pendant la seconde guerre...,les robes sont +courtes...,il me semble.

Écrit par : patricia gauthier-bonnal | 09/08/2012

Merci Tassa pour le lien.

Oui Patricia, ce cinéma s'est appelé Rio après la guerre. LE Rio d'Avignon !
Et la mode de ces dames est bien encore dans le style des années 20.

J'ai trouvé sur http://jssica.skyrock.com/2904121519-Mistinguett.html cette information :
« Elle revint, en 1928, au cinéma avec "L'île d'amour" avec Claude France. »
C'est un film muet de Jean Durand et Berthe Dagma tourné en 1927.
En voici la fiche :
http://moviecovers.com//forum/fil.html?tid=163596&forum=MovieCovers&offset=11950
et l'affiche :
http://moviecovers.com/DATA/zipcache/MovieCovers-163596-163596-L%27ILE%20D%27AMOUR%20(1928).jpg
Le Palladium affichait donc à cette époque "L'île d'amour".
Coïncidence, Claude France est morte en 1928.

Écrit par : Michel Benoit | 09/08/2012

merci pour toutes ces infos...une belle découverte pour moi!, bonne journée...

Écrit par : patricia gauthier-bonnal | 09/08/2012

Lou, il y avait déjà des rencontres cinématographiques dans les années 70 à Avignon?
Moi, je n'ai connu que les franco-américaines, plus tard.

Écrit par : sand | 10/08/2012

cette photo n'est pas celle du PALADIUM, qui était situé en bas du cours jean Jaurès et qui avait plus l'aspect d'un petit baraquement que d'un immeuble.
de plus le cinéma LE RIO après avoir été une carterie puis une boutique de bonbons se trouvait lui en face des deux grands magasins rue de la République.

Écrit par : guima | 30/10/2013

le RIO est maintenant un immeuble de bureaux.

Écrit par : guima | 30/10/2013

Bien sûr, Guima, tout le monde a reconnu l'actuel immeuble où se trouve France Bleu Vaucluse, ancien emplacement du cinéma le Rio. Mais...
Il faut cliquer sur l'image pour obtenir une image de meilleure résolution. On y lit un peu mieux le nom de ce cinéma dans les années 20, gravé dans la pierre de façade : PALLADIUM. Il n'y a pas de doute.

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 31/10/2013

Je voudrais connaitre la date de fermeture du cinema le rio a avignon merci de votre réponse .

Écrit par : Lopez | 07/11/2013

Je n'en ai aucune idée !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 07/11/2013

Je me souviens d'avoir vu pas mal de films au Rio, je suis arrivé à Avignon en 1975, l'époque des Rencontres Cinématographiques pendant le Festival. Je ne me souviens pas de la date de sa fermeture, je crois qu'au milieu des années 80, après il y a eu le magasin "Habitat", actuellement il y a Radio France Vaucluse et en bas "Zara". À la fin, Le Rio devint multisalle, avec deux salles ou trois.

Écrit par : Patrice Lazcano | 12/10/2015

Guima confond le Palladium avec les Palace, qui était situé sur le Cours Jean Jaurès. en face du Square Agricol Perdiguier, après Pathé Palace et actuellement ouvert seulement pendant le Festival d'Avignon pour présenter des pièces de théâtre de boulevard.
Celui de la photo est bien le PALLADIUM, postérieurement LE RIO, pour ensuite devenir le magasin HABITAT et actuellement ZARA.

Écrit par : Patrice Lazcano | 12/10/2015

Je confondais l'Alazar avec le Paladium!

"cette photo n'est pas celle du PALADIUM, qui était situé en bas du cours jean Jaurès et qui avait plus l'aspect d'un petit baraquement que d'un immeuble" tel était mon propos

Écrit par : guima | 12/10/2015

ce qui m'avait induit en erreur c'est que l'Alcazar avait servi de salle de cinéma après guerre.

Écrit par : guima | 12/10/2015

un peu tardivement j'ai trouvé cet article:
http://www.heeza.fr/fr/livres-cinema/2002-livre-dominique-blattlin-promenades-dans-le-hall-d-un-cinema-le-palladium-avignon.html

Écrit par : guima | 17/11/2017

Super Guima ! Merci !
Ce n'est pas seulement un article, mais un livre...

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 17/11/2017

oui il y a un fichier PDF à enregistrer, j'ai oublié de le signaler.

Écrit par : guima | 17/11/2017

J'ai quitté Avignonven 1969 et le RIO était a cette époquevtoujours un cinéma....maos on n'y passé que des "navets" ..... le Palace et ka Capitole avant la Une

Écrit par : Agnes CLUZEL | 19/11/2017

Écrire un commentaire