Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Nounanto an après lis adoubadou | Page d'accueil | Cinquanto an après lis adoubadou »

13/05/2012

Atmousfèro 1900 : lou marcat au bestiau

Atmosphère 1900 : le marché aux bestiaux
Atmosphere 1900 : the cattle market

458822257.jpg
Photo Charles Bartesago

Commentaires

alors là je regrette...
superbe la photo - tous les grains, la lumière, la terre, la blouse..

Écrit par : brigetoun | 13/05/2012

Le chien qui veille...

Écrit par : chri | 13/05/2012

Deux messieurs
enchapeautés
très smarts
le conseiller du coin
et le premier adjoint
et leurs épouses.
On mène campagne...
c'est le moment d'en profiter
La prix de la viande trop cher ?
Prenez du pot-au-feu.

Écrit par : jeandler | 13/05/2012

Après les abattoirs, le marché; bientôt le Saucisson Mireille...
Mais ici on ne voit que veaux génisses et vaches. Peut-être un marché spécifique. Au fond le bar-buvette lié à l'octroi. Pas d'animaux de réforme dirait-on. Les maquignons sont là vêtus de leur blaude. Les acheteurs (et acheteuses) des bouchers ? D'où viennent ces bêtes ? On dirait des races à viande. Venues des environs où débarquées là depuis la gare voisine de la Petite-Vitesse ? Encore un moulon de questions...J'ouvre une boîte de corned-beef ce soir !

Écrit par : Lou Ravi | 13/05/2012

Je pense à la foire St-André.
C'était ici au rempart St-Roch que se tenaient les bêtes.
Les chevaux un peu plus loin ? Ou un peu avant...

Je préfère le mouton, je me suis fait griller des côtelettes.

Écrit par : Michel Benoit | 13/05/2012

Il y avait à St Roch un marché aux bestiaux hors la foire, d'où la présence d'anneaux fixés dans le rempart . Mais effectivement ces élégantes et leurs probables maris ont l'air de sortie, comme pour notre fameuse foire. On dirait que les arbres commencent à perdre leurs feuilles et les tenues sont plutôt automnales.

Écrit par : Lou Ravi | 13/05/2012

Écrire un commentaire