Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Atmousfèro 1900 : lis inoundacioun | Page d'accueil | Trento-sèt an après la boulenjarié Gilles »

01/05/2012

Quaranto-cinq an après la boulenjarié Bourgin

Quarante cinq ans après la boulangerie Bourgin
Fourty-five years after Bourgin bakery

3849549495.jpgPhoto G. Longpré 1967

Lou "tèmo dóu jour" de mai de CityDailyPhoto es "Boulenjarié"
Le "thème du jour" de mai de CityDailyPhoto est "Boulangeries"
The "theme of the day" of may on CityDailyPhoto is "Bakeries"

Commentaires

Plus de pain, mais un restaurant un peu plus loin...

Écrit par : Tilia | 01/05/2012

L'immeuble Cadard avait besoin d'être rénové mais ces volets modernes jurent un peu. Restau "exotique" à la cuisine (?) inégale. Bien meilleur en face mais nettement plus cher ! A droite du café il y avait une autre pâtisserie: "Au Pierrot Gourmand". Ce que je retiens de cette photo c'est, outre le fait qu'il y avait plusieurs boulangers et pâtissiers dans le quartier, il y avait ce café "Pam-Pam". Cette marque de jus de fruits c'était l'usine Pampryl de Bédarrides et ses nombreux emplois. Bistrots, petits commerces fermés. C'est Avignon.

Écrit par : Lou Ravi | 01/05/2012

Comme le dit Tilia : "un restaurant un peu plus loin " Entre snacks et restaurant qui n'auront que le nom , Avignon dans quelques années ressemblera aux Saintes Maries aujourd'hui !! L'industrie de la bouffe sera sur toutes les photos jamais jaunies : E249 - E252, E221 - E228, E220, E297 et tous les autres conservateurs ....
Plantez quelques graines et résistez !!

Écrit par : pascal | 01/05/2012

C'est le cas de toutes les villes. Je me souviens de Lodève,il y a 20 ans, qui était devenue une ville sinistrée et sinistre. Voir ce qu'elle revit aujourd'hui. Des hauts et des bas.
Une belle fenêtre restaurée: ne nous plaignons pas trop.

Écrit par : jeandler | 01/05/2012

A la place de la boulangerie Bourgin un promoteur immobilier. Cela résume l’évolution du quartier.
Le restau en question affiche fièrement la religiosité de sa bouffe. A fuir. Mais pour aller où ? Si on se rabat sur la place Crillon, en dehors de l’Europe, on est dans le branché néo-chic mais vrai cher ! Les deux ou trois restos de cuisine traditionnelle ont disparu depuis belle lurette. Où trouver de la restauration cuisinée à Avignon aujourd’hui ? Parcours du combattant souvent. Peut-être serons-nous un jour comme aux Saintes Maries de la Mer (merci à Pascal d’y faire allusion) où les restaurateurs ont créé une sorte de cuisine centrale où ils viennent s’approvisionner en plats du jour. Un coup de fil et 10mn après on te livre, discrètement par la porte de service, une magnifique gardianne ou une rouille du Chef !

Écrit par : Lou Ravi | 01/05/2012

Dans la boulangerie en 1993, je crois il y avait de délicieux écureuils à manger dans cette excellente pâtisserie (Maître Pâtissier ?)
Je ne me rappelle plus du nom de cette pâtisserie... Etait-ce le même que sur la photo ?

Écrit par : Christine BRAY | 22/03/2014

Écrire un commentaire