Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


« Cènt an après carriero Pèndo-Rapide | Page d'accueil | Manjo-pèiro »

03/04/2012

Sant-Jan-lou-Vièi cènt-vint an après

St-Jean-le-Vieux cent-vingt ans après
St-Jean-le-Vieux a hundred and twenty years after

2635548300.jpg1239454010.jpg

Commentaires

Encore un endroit où on ne reconnait plus rien !!!

Écrit par : nathalie | 03/04/2012

un regret, grand, pour la maison à créneaux et sa tour

Écrit par : brigetoun | 03/04/2012

Très jolis lampadaires, potences design...

Écrit par : chri | 03/04/2012

Cela a bien changé, c'est à peine reconnaissable.

Écrit par : Claude | 03/04/2012

Heu...moi, ces lampadaires ne m'inspirent pas du tout. Sauf comme potence à pendre (mais il faudrait le ressusciter d'abord) Pourquery de B. !
Le massacre de ce quartier par Pourquery, avec notamment la démolition de la Commanderie est dans tous les livres d’histoire, signe qu’il a marqué les esprits. A gauche l’ancienne petite halle aux fruits et légumes. Au dessus de la bâche il y a un dessin (de la livrée elle-même ? Rapport avec l’Ecole de Musique qui a existé jusqu ‘à son départ pour la place du Palais ??).
Et encore : au-dessus une inscription (qui en masque une autre) que je n’arrive pas à lire. A droite, d’après ce que j’ai cru comprendre, il y avait un soustet qui permettait déjà de relier la place St-Jean à la rue Saunerie/Carnot. Avec cette niche, au-dessus, mais qui abritait quoi ? Un autre Saint-Jean ? Que de questions…

Écrit par : Lou Ravi | 03/04/2012

Des perchoirs à oiseaux ces potences ?
Il faut avoir du métal à perdre pour réaliser de telles horreurs.
Quant au quartier, est-ce bien le même ?

Écrit par : jeandler | 03/04/2012

Ces lampadaires, moches et sans style, on tout au moins la qualité de se faire assez discrets...

Pas si petite que ça, la halle (qui émigra place des Carmes) :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2008/11/08/cent-ans-apres-place-pie.html
http://avignon.midiblogs.com/archive/2008/04/06/cent-dix-ans-apres-la-commanderie-st-jean.html

Au-dessus de la bâche, le rectangle clair contient des lettres peintes, illisibles.
Encore au-dessus je pense lire "MAURRAS" (ou "MAURPAS").

Il n'y a manifestement pas de passage sous l'arc. Et l'arc n'est pas une niche. Bien trop grand et contenant une fenêtre :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2008/11/09/cent-dix-ans-apres-la-commanderie-st-jean-3.html

Pour voir l'extrémité sud du bâtiment :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2008/06/07/cent-dix-ans-apres-la-commanderie-2.html

Une photo prise juste après le démontage de la halle :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2008/03/28/cent-ans-apres-rue-st-jean-le-vieux.html

Oui, Jeandler, c'est bien le même quartier vu sous le même angle !
(À quelques degrés près sans doute...)

Écrit par : Michel Benoit | 03/04/2012

Il y a cette photo aussi :
http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/Web_DFPict/034/67Fi5674/ILUMP24557
Derrière les arbustes en pots, un restaurant.

Écrit par : Michel Benoit | 03/04/2012

Ferraille pour ferraille, je préfère mille fois celle de la Halle à celle des potences qui n'ont même pas l'excuse d'être munies de panneaux solaires et ne sont que de vulgaires perchoirs à pigeons

Écrit par : Tilia | 03/04/2012

Instructives ces nouvelles photos. Je découvre ainsi que le bureau de poste était juste derrière la halle. Les inscriptions: apparemment "Brasserie Maurras" ou nom proche... Je parlais d'un possible soustet en faisant référence à un dessin de JB Brunel et au fait que Bailly dit qu'en 1858 la rue Florence débouchait sur la Carnot.
En démolissant ces bâtiments qui furent largement occupé par des religieux et religieuses, Pourquery ne satisfaisait-il pas encore une fois (cf ce que j'avais écrit au sujet de la pissotière installée derrière la Belle Croix) son côté anti-curés primaire ? Je ne sais plus si c’est Bailly ou Gagnière qui écrivait que pour agrandir la place Pie il aurait très pu abattre les maisons, sans intérêt, à l’Est en donnant ainsi «de l’air» à la place Pignotte...

Écrit par : Lou Ravi | 03/04/2012

Pour les lampadaires, mon appréciation était très ironique!

Écrit par : chri | 03/04/2012

Merci pour la parution de ce magnifique contenu ! C'est très distrayant. J'apprécie de parcourir votre site internet et je suis constamment à la découverte d'informations aussi pertinentes.

Écrit par : allez sur le site | 18/08/2012

Combien tu paies pour que je remette ton lien ? :D)

Écrit par : Michel Benoit | 18/08/2012

Écrire un commentaire