Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Quaranto-sèt an après carriero dóu Pous-de-l'Arelha | Page d'accueil | Quaranto-sèt an après carriero de la Vièio-Posto 2 »

30/03/2012

Quaranto-sèt an après carriero de la Vièio-Posto

Quarante-sept ans après rue de la Vieille-Poste
Fourty-seven years after Vieille-Poste street

3607194175.jpg

Photo Mario Atzinger 1965 Archives municipales 57Fi23

Commentaires

chaussée refaite (avec caniveau central faussement antique), ravalement et plus de volets au 1er étage - pour le reste inchangé (et j'aime cette rue)

Écrit par : brigetoun | 30/03/2012

Bien propre, plus lumineuse grâce aux façades reblanchies qui renvoient la lumière, cette rue tranquille, où les voitures n'ont pas leur place, à tout pour plaire. La vue ancienne paraît cependant plus vivante...

Écrit par : Tilia | 30/03/2012

Les villes ravalées sont quand même plus engageantes!

Écrit par : chri | 30/03/2012

Belle rénovation. Ici on "tenait le haut du pavé" au milieu, aujourd'hui c'est de côté...
Le chanoine (des Doms) Rambaud habitait dans cette rue où, selon Paul Achard, se trouvait une partie de la Livrée de Canillac dont la tour est tout de même assez éloignée.

Écrit par : Lou Ravi | 30/03/2012

La livrée de Canillac devait tenir tout le quartier (53 maisons paraît-il !).
Quand à la tour, je la connais sous le nom "de Mirault".
Elle serait donc "de Canillac" également ?

Écrit par : Michel Benoit | 30/03/2012

La tour, derrière, est effectivement distincte de la livrée dont je n'imaginais pas qu'elle fut aussi vaste...53 maisons ! Rien d'étonnant alors qu'Achard la situe aussi dans cette rue.
Pour Rambaud, je me suis trompé de date, il était chanoine du chapitre dans les années d'avant 14.

Écrit par : Lou Ravi | 30/03/2012

Une rue qui ressemble, par son pavage, à ce qui se fait chez moi.
J'aime.

Écrit par : jeandler | 30/03/2012

Les commentaires sont fermés.