Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Li pijoun fan caga | Page d'accueil | Tèsto barroco »

04/03/2012

Champfleury 1987

1577070047.jpg1877489474.jpg3382656246.jpg

Commentaires

c'était quand cette destruction ?

Écrit par : brigetoun | 04/03/2012

La première image, la bâtiment comme fleuri, pomponné
et puis dès la deuxième on comprend.
La fin d'une époque ?

Écrit par : jeandler | 04/03/2012

Assassinat ou euthanasie ?
(en 87 j'avais quitté la région depuis neuf ans)

Comme Jeandler, à la première photo
j'ai cru voir un bâtiment "fleury"
mais ce sont des fleurs carnivores
qui ont tout dévoré

Écrit par : Tilia | 04/03/2012

Voila - le fin du Champfleury! Quels fotos, Michel!

Écrit par : Safety expert | 04/03/2012

Toujours impressionnant !

Écrit par : Fardoise | 04/03/2012

18 juillet 1987 10h du matin.
J'y étais quand au 2 du compte à rebours l'explosion des pilotis a eu lieu projetant blocs de béton et autres barres de fer sur l'assistance conviée par la Ville et Vaucluse Logement.
Je fus l'une des victimes de ce joli spectacle que je n'ai pu réellement voir étant déjà par terre lors de l'implosion qui a suivi.

Écrit par : Fred | 05/03/2012

J'ignorais cet évènement, Fred. Merci pour l'information et la précision de la date.
Il s'agissait ici de la barre B.
J'étais pour ma part sur la terrasse d'un autre immeuble (peut-être la barre A).

Écrit par : Michel Benoit | 05/03/2012

Le récit de Fred est hallucinant. Les responsables avaient-ils à ce point mal mesuré la portée des risques ???

Écrit par : nathalie | 05/03/2012

Le 10 juillet 1987 j'étais à la maternité de l'hopital Mamao à Tahiti. J'avais donné naissance à des jumeaux la veille.

Écrit par : nathalie | 05/03/2012

Question subsidiaire pour les locaux : quelle est la seconde barre qu'on a ainsi fait sauter dans les années 90 ? Et quelle était la date exacte ? Cette fois j'y étais et je l'ai vue s'effondrer. On était allés regarder ça depuis le sommet d'un immeuble de la rue St Ruf.

Écrit par : la voisine | 05/03/2012

nathalie - oups, on parlait du 18 juillet et pas du 10. Mes bébés avaient déja 9 jours...

Écrit par : la voisine | 05/03/2012

@ Nathalie
D'après les notices des Archives municipales, le chantier de démolition de la barre A s'est étagé entre mai et juillet 1994

Écrit par : Tilia | 05/03/2012

La tour A de 17 étages a été, en effet, démolie le 3 juillet 1994.
Cette fois j'ai assisté à l'implosion... depuis les toits du Palais des Papes :)
C'est cette 2e démolition qui a permis d’accélérer et de mettre fin à la procédure en indemnisation qui a duré plus de 7 années pendant lesquelles la Ville, Vaucluse Logement et France Démolition (en liquidation judiciaire) se sont renvoyés la balle et les responsabilités.

Extrait de presse :
"... L'évènement, salué alors comme un superbe exploit technique doublé d'un fabuleux spectacle, s'était soldé, en dépit de sa réussite, par divers incidents : toitures endommagées, vitres brisées mais aussi quelques blessés légers. Un pompier penché au 15e étage de l'actuelle tour A, où se trouvait le PC opérationnel, avait même été touché par un éclat provenant de l'explosion. Les autres victimes - trois au moins avaient dû recevoir des soins - étaient de simples spectateurs qui se trouvaient derrière les barrières délimitant le périmètre de sécurité...
...Depuis 1987, l'évolution des techniques a permis de renforcer la fiabilité des méthodes employées comme les mesures de sécurité. La technique de démolition retenue pour la tour A sera, annonce-t-on, beaucoup plus performante que celle utilisée pour la tour B. La charge d'explosifs sera diminuée (200 kg contre 700 en 87). ... "

Écrit par : Fred | 06/03/2012

J'avais un ami qui habitait là (et j'y avais un peu travaillé aussi) je me souviens des ascensions dans les escaliers (les ascenseurs ne marchaient bien sur jamais), des passages sans éclairages, des murs que l'on ne se risquait pas à toucher et des divers objets que l'on devait enjamber. Et malgré ces extérieurs terribles, certains appartements étaient comme des petites bulles magiques, des poches de résistance, préservés, décorés avec soin dans les goûts de chacun, souvent une simple porte séparait comme cela deux mondes. D'autres atteints par le désespoir ambiant.

Écrit par : lireaujardin | 07/03/2012

Je me souviens, hors cet extraordinaire nuage de poussière qui nous engloutit tous (et qui même arrêta la pluie !), de personnes qui pleuraient la disparition d'une partie de leur vie.

Écrit par : Michel Benoit | 07/03/2012

Les photos sont toujours aussi belles ! Ou trouvez-vous toutes ces photos de l'époque?

En tout cas, vraiment impressionnant. Incroyable nuage de poussiére. Et cette tour à droite qui se penche mais qui est extraordinairement bien entiére encore...

Écrit par : fanette84 | 16/03/2012

Mais je suis l'auteur de ces photos !
Et de toutes les photos postérieures à 1970 sauf mention contraire, ignorance ou oubli...

Écrit par : Michel Benoit | 16/03/2012

peut importe l etat de ce batiment mais cela me rappelle toute mon enfance la ou je suis nee la ou j ai passe mes meilleur moment de ma jeunesse

Écrit par : ouanda | 10/04/2012

Ouanda, ce fut une douleur pour beaucoup de gens.

Écrit par : Michel Benoit | 10/04/2012

Merci pour ces quelques magnifique photos. Je suis triste de voir qu'il y a si peut de photo de ces immenses barres. J'invite toute personne qui aurai des photo ou éventuellement des videos a les partagez svp. Je vous remercie d'avance.

Écrit par : Max13 | 08/09/2012

Je viens de me rendre compte que, tout à l'attente des premières détonations, j'en avais oublié de photographier la barre intacte !!!

Écrit par : Michel Benoit | 08/09/2012

Bonjour!
Savez-vous où puis-je trouvé des photos de ces barre svp, je cherche désespérément mais sans succès !

Écrit par : Paul Provençal | 09/09/2012

J'ai trouvé ça (il ont également utilisé mes photos) :
http://www.ecwhost.com/video/ZnvA8IZ_Kt8/Dmolition-de-la-barre-B-Avignon-dans-le-quartier-de-Champfleury-M6-1987.html

Écrit par : Michel Benoit | 11/11/2012

j'avais 7 ans quand la tour B fut détruite, j'habitais au 2° étage, j'ai déménager a la tour C 2° étage lol. ce jour là j'était en algérie, mais toujours aussi impressionnant

Écrit par : tito | 23/01/2013

Merci pour votre visite et votre témoignage Tito.

Écrit par : Michel Benoit | 23/01/2013

Bonjour,

Auriez-vous pris une photo de la barre juste avant la démolition ?
Et une autre à la fin, quand la fumée s'est dissipée ?

Bravo pour vos photos quoiqu'il en soit.

Écrit par : Maxime | 14/01/2015

À priori, Maxime, je n'en ai pas d'autre. Mais il est possible que j'en aie fait en noir et blanc. Il faudrait que je fasse des recherches dans mes négatifs anciens !
Ceci dit, si j'ai peut-être fait des photos avant les premières explosions, je n'ai sans doute pas fait de photo après la dissipation des poussières, car tout le monde s'est dépêché de partir afin de ne plus les respirer et d'éviter la pluie qui s'était mise à tomber...
Bienvenue ici Maxime !

Écrit par : ˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉ | 15/01/2015

Bonjour,
Je suis à la recherche d'éventuelles informations (photos) concernant l'intervention de canadairs le jour de la destruction pour dissiper les fumées.
Réalité ou légende urbaine?
Merci de votre réponse.

Écrit par : Sylvain | 10/01/2018

Bonjour Sylvain,
J'étais présent ce jour-là ayant fait ces photos, je n'ai vu aucun canadair.
Par contre, ce jour-là, il a plu.
Y eut-il une intervention aérienne peu après ? Je ne sais. Nous étions partis.

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | 10/01/2018

Écrire un commentaire