Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Trento-vuech an après l'oustalarié Helen 1 | Page d'accueil | L'eisil »

24/01/2012

Trento-vuech an après l'oustalarié Helen 2

Trente huit ans après l'hôtel Helen 2
Thirty-eight years after Helen hotel 2

240083450.jpg

Commentaires

je maintiens mon désaccord

Écrit par : brigetoun | 24/01/2012

Je me souviens du restaurant Helen, (qui organisait aussi des réceptions d'entreprises) mais je ne savais pas qu'il faisait aussi hôtel. Ou alors je l'ai oublié !
L'activité réception perdure :
http://www.helentraiteur.com/index2.htm

Écrit par : Tilia | 24/01/2012

Impression un peu moins surprenante vu sous cet angle. Je parle évidemment de l'ancien établissement. Isolé ainsi, il a l'air d'un paquebot prêt d'échouer. Ce qu'il fît en définitive !
Rhéabilitation difficile: il aurait fallu pourvoir rompre cet isolement en lui adjoignant une aile tout en conservant l'existant mais voilà, il y avait la rue...

Écrit par : jeandler | 24/01/2012

Je n'ai pas connu les anciens batiments mais ils ne paraissent guère mieux intégrés au palais des papes que les nouveaux. Par contre on dirait que la hauteur totale a été largement augmentée, en particulier vers le fond du nouvel immeuble. ets-ce normal si près du palais ? Syl.

Écrit par : Sylvianne | 24/01/2012

Oui, Sylvianne, la comparaison avec l'immeuble du fond montre bien que la partie centrale du nouveau bâtiment a été augmentée, alors que la partie la plus proche du palais a gardé la même hauteur. Les architectes ont dû avoir les bons arguments !
J'imagine que parmi ces arguments il y avait l'aspect "mur de pierre" du nouveau projet qui était censé mieux s'intégrer au site...

Écrit par : Michel Benoit | 24/01/2012

Sous cet angle c'est tout bonnement immonde, dans le sens de la montée c'est moins choquant. C'est vrai que l'immeuble ancien était étrange, mais tout de même plus harmonieux.

Écrit par : Fardoise | 24/01/2012

Dans la photo actuelle, curieusement il ne reste plus que le "chapeau" de la lanterne du premier plan...

Écrit par : Tilia | 24/01/2012

A cassé !

Écrit par : Michel Benoit | 24/01/2012

Le verre cassé, d'accord, ça peut-être un accident, ou bien du vandalisme.
Mais la monture en ferraille ?... voleur de métaux ?
Ou alors, on l'a retirée parce que tordue sous un choc ?... un méfait du p'tit train ?
Que de question !!!

Écrit par : Tilia | 24/01/2012

Le voleur de métaux ne tient pas la route deux secondes !
Tant qu'à faire, il aurait pris également le chapeau :D

Reste le p'tit train, ou bien un camion...
bien qu'un camion dans ce périmètre, doit pas y en avoir des masses !

(rajouter le "s" qui manque à "Que de questions")

Écrit par : Tilia | 24/01/2012

La réponse me semble bien pourtant résider dans le stationnement d'un camion.
Car c'est à cet endroit que stationnent les camions quand il y a une manifestation dans la palais des papes ou sur la place du Palais (camions-régie, livreurs des traiteurs, et autres matériels). Les camions-régie en particulier, je les ai vu garés bien serrés contre la façade (de l'hôtel Calvet de la Palun en l'occurrence)...

Écrit par : Michel Benoit | 24/01/2012

Pat ailleurs, il est intéressant de constater qu'en l'absence de bittes sur le trottoir le lampadaire est intact, alors qu'après que le trottoir ait été garni de plots le lampadaire est sinistré.

Écrit par : Michel Benoit | 24/01/2012

ouf ! là c'est brutal ! quel gâchis !

Écrit par : lireaujardin | 26/01/2012

Écrire un commentaire