Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Decoupage | Page d'accueil | Es plus bèu en or »

23/08/2011

Cènt an après 14 carriero de la Republico

Cent ans après 14 rue de la République
A hundred years after at Republic st. 14

762963497.jpg

Commentaires

finalement ça n'a pas tant change, à part éclairage et enseignes ( il devait être vraiment petit le bar, si j'en juge par la taille du marchand de journaux qui lui a succédé)

Écrit par : brigetoun | 23/08/2011

La carotte a remplacé la pipe. Les bornes censées empêcher le stationnement sur le trottoir servent de tabouret aux fatigués, mais elles laissent passer la grosse moto !
Le trottoir a pris de l'ampleur. Il y a une poubelle, pour que rien ne traîne plus au pied du réverbère ?... Un réverbère qui a bien grandi et supporte maintenant un bac à plantes.

Églantine, quel joli nom pour une boutique. Une boutique de quoi au fait ? de chapeaux ?...

Écrit par : Tilia | 23/08/2011

Chacun dans sa bulle, traîne-savattes, glaces dégoulinantes, petite bouffe quelconque mais "câline" et surtout Letrotoirétamoi puisque je suis un gros con et que j'ai un gros cube
Au fait MJR nous avait annoncé à grand renfort de pub l'installation d'un poste de police municipale à la place du marchand de santons. Disparu !

De mémoire et à vérifier : le magasin de mode-confection appartenait à la famille Suide que l'on a pu retrouver plus tard rue des Marchands. L'intérêt de cette photo est aussi de montrer le magasin Mouret acheté par Bartésago avant que ce dernier ne replie son activité sur sa seule boutique de la rue des Marchands. Pour ceux qui l'ont consulté, le fonds Bartésago (des milliers de photos) est une mine de plaisir sociétal et historique.

Écrit par : Lou... | 23/08/2011

Les photos de Michel, l'acuité de Tilia, la mémoire de Lou..., un plaisir combiné à consommer sans modération.

Écrit par : nathalie | 23/08/2011

Un auvent par le vent malmené
l'amie câline après l'églantine
mettre des gants

Écrit par : jeandler | 23/08/2011

L'Églantine : très certainement une modiste.

Il existe depuis plusieurs années le poste de police : c'est la "boutique" bleue à l'extrême gauche de la photo.

Le magasin Mouret peut être un peu mieux vu ici :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2008/05/29/cent-ans-apres-18-rue-de-la-re.html
J'ignorais qu'il fut racheté par Bartesago (dont je connais l'importance du fonds essentiellement en plaques de verre négatives).

Écrit par : Michel Benoit | 23/08/2011

Mais, sauf si j'ai la lubie, ce poste de Police tant attendu est fermé depuis plusieurs mois, non ?

Vérifié, tout colle y compris le magasin Mouret (successeur de Févrot, voir ton lien sur une autre de tes photos) qui fut racheté puis revendu par Bartésago (source expo "Voyage au coeur de la photographie avignonnaise 1880-1940, Expo à la chapelle saint-Michel printemps 2005).

A propos de moto souvenir amusé de ce type qui avait une très grosse Harley-Davidson de 1000 cc, customisé et rutilante. Nous avons tous dû le voir: il se garait rue de la Ré ou place de l'Horloge et, attablé à la terrasse du bar le plus proche, se délectait des regards des passants sur son engin (la moto of course !). Au moins il ne la mettait pas n'importe où !

Écrit par : Lou... | 23/08/2011

chapeau pour le cadrage à l'identique, le meme angle de prise de vue!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! merci

Écrit par : marpat | 23/08/2011

Et tu avais raison Michel, les tabacs sont comme les pharmacies : indétrônables malgré les ans !

Écrit par : lireaujardin | 23/08/2011

Le type à la Harley 1000 n'aurait-il pas tenu un bar rue Petite-Meuse ?

Écrit par : Michel Benoit | 23/08/2011

Pour ce qui est de la moto, bien pratique quand on y passe plus de 80 h par semaine dans notre boutique. Et pas pour la frime!!! Je ne vois vraiment pas ce qui dérange d'ailleurs??

Écrit par : Isabelle | 02/09/2011

Écrire un commentaire