Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« 1851 | Page d'accueil | Nis d'aiglo 3 »

22/01/2011

1813

2624290158.jpg

Commentaires

tu vas nous les faire toutes ? bon ça flatte mon go^t des pierres et m'apprend Avignon

Écrit par : brigitte Celerier | 22/01/2011

Non ! :))
Pour l'instant je pensais arrêter.

Mais voici la liste des personnages célèbres dont je n'ai pas photographié l'épitaphe
(au cas où quelqu'un serait intéressé par l'un d'entre eux, je la publierai) :

- Le général Chabran (1763 - 1843)
- Lucien Vernet, sculpteur avignonnais
- Agatte-Rosalie Mottet, “la berceuse des enfants de France”
- Théodore Aubanel, l’auteur de "La Miougrano entre-duberto"
- Emile Vaudremer, architecte parisien, Prix de Rome (1854) membre de l’Institut (1879)
- Le préfet Durand Saint-Amand, qui voulut être enterré au cimetière St-Véran
- Fanot, le sonneur de Saint-Didier, le héros de "La Campano mountado"

Pour la statuaire :

- Les Sœurs de la Croix, “Vierge à l’Enfant” d’Augustin Cerri
- L’ “Homme couché” de la famille Servent
- Le peintre Charles Guilbert d’Anelle, buste en bronze d’Alphonse Guérin (1884)
- Le peintre Pierre Raspay, dans son tombeau néo-classique
- Le peintre Paul Saïn, médaillon en bronze de Félix Charpentier (1894)
- Eugène Pascal, architecte de la ville d’Avignon, médaillon de Jean-Barnabé Amy (1879)
- Alphonse Gent, député de Vaucluse de 1848, buste de Louis Demaille (1897)
- André Ducommun, veillé par “la fée électricité”, bas-relief de Félix Charpentier
- “La Sentinelle des Morts”, statue en bronze de Félix Charpentier (1899)
- Famille Millo, “Douleur” de Dominique Jean-Baptiste Hugues
- Famille Gros, “Douleur” de Félix Devaux.

Écrit par : Michel Benoit | 22/01/2011

Curieuse de voir à quoi ressemble la sentinelle de Charpentier (plus doué pour réaliser ses oeuvres que pour les baptiser !)

Écrit par : Tilia | 22/01/2011

Being a General isn't all that's it's CRACKED up to be.... (comprends?)
bon weekend

Écrit par : leif Hagen | 22/01/2011

« On 7 Thermidor Year VII at the Battle of Aboukir, in charge of attack by the right identified by the entrenched enemy in the sea, he was hit by a bullet to the head and received another fire shot at left arm : he retired from the bloody battlefield, and yet a cannonball took off his arm and even necessitated immediate amputation at the joint, painful process that put him one time in danger of death... »
There is one who has paid his tribute to the glory !
And now even his plaque is broken...

Écrit par : Michel Benoit | 22/01/2011

encore un ?
- j'aurais bien vu Aubanel
félibre ?

Écrit par : patricia yourte | 22/01/2011

La tombe d'Aubanel n'a rien de spécial. Juste une plaque avec son nom et les dates.
Pas de sculpture, pas d'épitaphe... Rien ne valant d'être photographié. :(

Écrit par : Michel Benoit | 22/01/2011

Que de pierres tombales... Au moins, on visite le cimetière sans bouger de son fauteuil ! ! !
Mais c'est pour les initiés ton truc ! Mais je découvre...:)
A quand un Faceboook pour les disparus ? Ouaih mais, c'est surtout pour communiquer qu'il y aurait un problème ! Pourquoi pas ! Pétard ! C'est peut-être une idée à exploiter... va savoir...:)
J'ai un faible pour les vieilles pierres... tombales... je ne sais pas ? Le boulevard des allongés est une voirie sans issue ! ! !...:)
Ciao amigo... A plus !

Écrit par : jeff | 22/01/2011

chez les voisins villeneuvois , le gardien a un plan du cimetière dans son ordinateur avec la photo de chaque tombe et le listing des "résidents" , état-civil et dates ,
super pour aider à constituer un arbre généalogique , par exemple.
En est-il de même en Avignon ?

Écrit par : patricia yourte | 23/01/2011

un Charon dans le vent.
Sûr qu'on l'enterrera avec.
Tous les cimetières n'ont pas de telles prévenances. La tendance est plutôt de libérer les places le plus vite possible... bien que la mode des concessions se perde!

Écrit par : jeandler | 23/01/2011

Patricia, non, la base de données du cimetière d'Avignon n'est pas informatisée... :(

Écrit par : Michel Benoit | 23/01/2011

Jeandler, je n'ai pas compris "Sûr qu'on l'enterrera avec."... :(

Écrit par : Michel Benoit | 23/01/2011

Moi qui n'ai jamais mis les pieds dans ce cimetière je n'ai plus qu'à prendre ta liste et à aller y faire un tour.... je trouverai bien l'occasion de faire une ou deux belles photos...

mais je n'arrive pas à me passionner pour le sujet. Des cadavres en décomposition dans des cimetières, non vraiment, pour moi l'âme de mes chers disparus n'est pas là. J'aimerais autant des cendre lancées en mer, ça me sufffirait.
Maintenant pour ce qui est de la statuaire, oui c'est sûrement une bonne chose de donner aux artistes des occasions de créer, financement à l'appui, mais les thèmes sont tellement cadrés, pas beaucoup de place pour la créativité débridée...

Écrit par : nathalie | 24/01/2011

Nathalie, je trouve la déambulation dans les cimetières d'une grande richesse, non seulement grâce à l'art funéraire, non seulement grâce aux... fantômes, non seulement grâce à ce havre de paix et de nature, mais surtout à travers tous ces témoignages laissés par les vivants qui font resurgit toutes ces vies. L'imaginaire y reconstruit des morceaux de vie.

Écrit par : Michel Benoit | 24/01/2011

Attend ! Les mecs ou les nanas qui cherchent à reposer en paix, et toi qui déambulent pour essayer de t'amuser à reconstruire des morceaux de vie...:)
Et dire que d'autres pendant ce temps cherchent la volonté, se battent pour à ne pas reposer en paix et essaient de se reconstruire tant bien que mal, morceaux par morceaux !...
Mais c'est très démago ce que je te dis là, et puis, je ne te connais pas ! C'est parce que j'ai toujours trouvé les cimetières... mortels !...:)
A chacun son havre de paix, là où la réflexion peut le mener...
Amitiés...

Écrit par : jeff | 26/01/2011

Écrire un commentaire