Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« 1907 | Page d'accueil | 1851 »

21/01/2011

1845

200567879.jpg

Fondateur d'un hospice
pour les ouvriers en soie et en garance
les commis et les négociants
indigents

Commentaires

cimetières : lieux d'histoires et panthéon

Écrit par : brigitte Celerier | 21/01/2011

Toute cette série est profondément émouvante... Bravo. (Si je peux dire!).

Écrit par : chri | 21/01/2011

Tout le cimetière va y passer !

En vrac et en arrière: A côté de la Sombreuil il y a si je me souviens bien une femme de chambre de Marie-Antoinette (tombe voisine). CR: traduction, prénom, nom et "Souvenirs Eternels". Baret devait forcément connaître son presque homonyme, l'engrenage restant provient probablement d'un atelier à roue. AdF: le "dispensaire" était rue A de Fabre (elle n'a repris son ancien nom qu'il y a peu) Il adû connaître Raspail. Sixte: le buste volé était dans la chapelle. Il est là, à St Véran, presque chez lui car il possédait des terres au Pont des Deux Eaux.

Écrit par : Batard dégénéré | 21/01/2011

Non, tout le cimetière n'y passera pas !!!

En fait, les personnalités remarquables ne sont qu'une vingtaine dans ce cimetière qui, soit dit en passant, est considéré comme un des plus beaux de France après le Père Lachaise, notamment pour la statuaire.

Il n'est pas sûr du tout que Baret ait connu Biret. Car Baret serait mort en 1845 (c'est la date de la création de la concession) et Biret est né en 1838.
Il est curieux de noter que la concession de la tombe de Biret a été abandonnée, puis rachetée par quelqu'un...

Sixte-Isnard 1793-1845, Raspail 1794-1878, Arnaud de Fabre a sans doute connu Raspail, mais il était bien jeune quand Sixte-Isnard est mort.

La rue Arnaud-de-Fabre s'appelle Ste-Catherine depuis pas mal d'années quand même...

Écrit par : Michel Benoit | 21/01/2011

Arnaud de F était bien jeune mais j'ai lu que Raspail avait été un modèle pour bien des jeunes nés après les révolutions de 1830 et 28. Je n'avais pas remarqué la date pour Baret. Effectivement Biret était très jeune à sa mort. Je m'étais intéressé à Saint-Véran à la demande d'un copain parisien qui montait un site sur les personnages célèbres, et moins célèbres...Puis Maureau, Mérindol, et d'autres sont passés par là et ont fait bien mieux que moi...

Une info à la radio me fait comprendre que je puis renoncer à ma qualité de bâtard. Je redeviens donc Anonyme, tout simplement...

Écrit par : Bâtard dégénéré | 21/01/2011

Un bienfaiteur en un temps ou il n'y avait pas de Sécu!

C'est, je crois, Alphonse Allais qui a dit que les cimetières étaient remplis de gens irremplaçables ?
Ceci pour mettre un peu de distance et un sourire dans tes notes mémorielles.

Écrit par : jeandler | 21/01/2011

Bâtard dégénéré ou Anonyme, c'est vous qui voyez.
J'aurais tendance personnellement à préférer un vrai nom !

Jeandler : oui au second degré !
Personne n'est irremplaçable, mais certains restent des exemples...
Saurons nous repérer ceux qui aujourd'hui sont les futurs exemples ?

Écrit par : Michel Benoit | 21/01/2011

bonjour Michel, merci pour ta visite et tes voeux. Je te souhaite aussi une année pleine de la bonne santé et les richesses du coeur.

C'est le pierre ici qui écrit aussi!
hugs

Écrit par : crederae | 21/01/2011

Ah, Michel ! Des vies exemplaires ? Ouvre n'importe quel journal: ils foisonnent. Que c'en est renversant.

Écrit par : jeandler | 23/01/2011

Bâtard dégénéré - Je me demande bien quelle info à la radio vous fait revenir à Anonyme.
Que de mystère...

Écrit par : nathalie | 24/01/2011

Moi aussi. Vous êtes qui ? Vous êtes qui ?

Écrit par : Michel Benoit | 24/01/2011

J'ai ma petite idée sur Anonyme. Il me semble bien reconnaître le style de Lou Ravi.
Rien compris non plus à Bâtard dégénéré...

Écrit par : Tilia | 25/01/2011

Écrire un commentaire