Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Bacchus au 53 carriero dóu Limas | Page d'accueil | Bèn-vengudo à Avignoun ! »

04/04/2010

La grafio coume se amo

Le graphe comme on l'aime
The graph as we love

1695228376.jpg

Commentaires

bonjour Michel.
oui c'est notre amour écrit à travers la nature.
merci pour la belle photo.
joyeux printemps

Écrit par : crederae | 04/04/2010

amovible et en accord avec les tons de la nature (mais je n'aime guère les grosses lettres, je préfère les graphies plus déliées) et avec la jolie ponctuation du coeur pour qu'on ne s(y trompe

Écrit par : brigetoun | 04/04/2010

Puis-je user de mon droit de réserve ? Je n'aime pas le graffiti, et pourtant j'en connais de très intéressants... sans parler de jugements de valeur. Celui-ci a de sympathique qu'il n'a rien de définitif, c'est tout. Si l'on estime qu'ils ont le droit de poser leur empreinte n'importe où, je pense avoir la liberté de ne pas aimer, non ?

Écrit par : Fardoise | 04/04/2010

Le rail me dissuade d'aller cueillir la tendre violette
en ce sous-bois printanier!

Écrit par : jeandler | 04/04/2010

Le rail me dissuade d'aller cueillir la tendre violette
en ce sous-bois printanier!

Écrit par : jeandler | 04/04/2010

la lumière émergerait avec le printemps???
Enfin moins de bétise!!!
Aco m'agrado!
SèrgiG

Écrit par : Marsyas2 | 04/04/2010

Ah je suis super contente que tu aies fait cette photo, j'étais passée devant mais trop vite en voiture évidemment sur la voie rapide. Là tu as aussi les auteurs. Leur as-tu parlé? Sans doute non, ta photo a l'air prise depuis l'autre coté du rail, donc sans doute en tant que passager d'une voiture ?

Je trouve le principe très créatif et les verts tendres du graffiti s'accordent bien à celui de l'herbe drue et fraiche.

Écrit par : la voisine | 07/04/2010

J'étais en voiture, au volant.
J'ai stoppé devant, j'ai pris deux photos.
Les voitures qui faisaient la queue derrière n'ont rien dit !
Glop glop.

Écrit par : Michel Benoit | 07/04/2010

Les commentaires sont fermés.