Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Descèndo dóu Rose | Page d'accueil | Li douge dóu 24 plaço dóu Reloge »

29/03/2010

Grafio franceso

Graphie française
French spelling

2054469868.jpg

Commentaires

il va me falloir une explication - à l'étrangère que je suis cela paraît normal, comment devrait-elle s'appeler ?

Écrit par : brigetoun | 29/03/2010

Coumo l'escriéure alor ? Mai ? Emé tant de counfusioun poussible...

Écrit par : Lou Ravi | 29/03/2010

Explication : "mail" est aussi un mot français.

Dans la langue française, "mail" désigne une allée plantée d'arbres.
Or, voici une vue de la rue du Mail :
http://avignon.midiblogs.com/archive/2008/10/29/rue-de-pierre.html
Vous avouerez que son nom est usurpé !

En France, dans les documents administratifs, il est interdit d'écrire "mail", ou l'un de ses dérivés, pour désigner un courrier électronique. L'académie a choisi le mot "mèl".

Le "mail" français, comme d'autres mots, n'eut il pas pu avoir deux sens ?
Dans l'usage, d'ailleurs, "mail" est le plus utilisé.

Écrit par : Michel Benoit | 29/03/2010

Ah...j'avais réagi au premier degré...Car selon Achard la rue du Mail tire bien son nom du jeu de mail...Et se trouvait dans un quartier de "quitte-braille" (comme celui qui existe vraiment).

J'emploie souvent courriel et mél (accent aigu). Beaucoup de gens disent d'ailleurs "je te donne mon mél". D'ailleurs pourquoi faire plus long et compliqué, pour une fois...

Écrit par : Lou Ravi | 29/03/2010

Ah, Lou, tu ouvres un sens que j'ignorais : le jeu du mail.
Cette rue aurait-elle été un terrain de jeu au moyen-âge ?
Le mot mail multiplie ses sens...
Ce que me dérange dans le mot "mél" (aigu), dans l'expression orale, c'est la confusion avec des formes de conjugaison du verbe "mêler". Le "i" du mot "mail" la fait disparaître.

Ici, nous sommes loin de Quitte-braille. Qu'y faisait-on d'ailleurs ? Je n'ose l'imaginer...
Un jeu ??? !!!

Écrit par : Michel Benoit | 29/03/2010

A l'origine, le "mail" est un gros marteau de fer.
Il est devenu "maillet" lorsqu'il a été muni d'un long manche et utilisé pour pousser la boule au jeu de maillet.
Là où l'on prit l'habitude de jouer, c'est devenu le mail, une promenade publique (en particulier dans les pays de Loire) plantée d'arbres.

Écrit par : jeandler | 29/03/2010

Ah super ! Le lien est fait. Merci Jeandler.

Écrit par : Michel Benoit | 29/03/2010

Lou jo de mai se jougave en Avignoun dins aquelo carriero.

Le dico de Achard est en ligne sur le web. On peut le lire en passant par le blog de Framboise ou de Peau d'Ane, je ne sais plus laquelle l'a mis en lien.

Le quartier de Quitte braille est près de la Durance je crois. On y c......, comme le faisait le singe Bertrand.

Écrit par : Lou Ravi | 29/03/2010

Donc Quitte-braille, c'est bien ça !
Ça fait du bien, même si Bertrand (dont j'ignorais qu'il se fusse agi d'un singe) était un ingrat !

Écrit par : Michel Benoit | 29/03/2010

En complément à tout ce qui a déjà été dit ci-dessus, j'ajouterai ce qu'écrit Hervé Aliquot dans "Avignon pas à pas" à propos de la rue du Mail :
Le jeu de mail, ancêtre de notre croquet, était déjà au XIVe siècle très en vogue dans la ville. En effet, en 1394, une ordonnance interdira de jouer « ad rullas » dans le cimetière de Champfleury. En 1441, le jeu dit «à la rulla» se trouve à l'intérieur du rempart de l'Oulle. Plus tard, le jeu sera dit du «pala-mard». En 1738, le conseil de ville élèvera un mur pour protéger le couvent des Capucins. Cela indique que le terrain de jeux descendait jusqu'à la rue Velouterie actuelle.

Ainsi que ce que l'on peut lire dans le Dictionnaire historique des rues et places publiques d'Avignon accessible dans son intégralité à l'adresse suivante :
http://sites.univ-provence.fr/tresoc/libre/integral/libr0050.pdf

- Avant 1843, le boulevard intérieur, depuis la porte de l’Oulle jusqu’à la rue d'Annanelle, portait le nom de "rue du Jeu de Mail" parce quelle aboutissait à l’endroit des lices intérieures fréquenté par les joueurs de mail. Le rocher et les lices intérieures, dont la rue du Jeu de Mail faisait partie, jouissaient anciennement d’un singulier privilège précisé dans le texte des statuts d’Avignon de 1134 et de 1251 :
"Ne purgentur ventres in Carreriis. Statuimus quod nullus homo annis, de die vel de nocte, audeat infra civitatem in Carrerias, exeptis ambarriis et Castello, pondus superfluum deponere, purgando ventrem, et qui hoc fecerit pro singulis vicibus in duos solidos puniatur de quibus Curia XII denarios, et accusator illius qui hoc fecerit, alios XII denarios, et hoc preconizetur quater in anno ab omnibu quatuor preconibus."
Les latinistes comprendront...
C'est de là que viendrait le "Vai-t-en caga au Maio" employé pour congédier un importun !

Intéressante aussi l'information (dans Avignon.fr) comme quoi le jeu du Mail fut fréquenté par Louis XIV lors de sa venue à Avignon en 1660.

Dans le billet très complet de Miklós sur les différents sens du mot "mail" il est dit qu'Avignon était réputée pour la qualités de ses mails en bois de chêne vert :
http://miklos.blog.lemonde.fr/2008/03/23/les-faits-et-les-mefaits-du-mail/

Écrit par : yvelinoise | 29/03/2010

Woaouh ! Merci Yvelinoise !

Écrit par : Michel Benoit | 29/03/2010

Yv' est toujours encyclopédiaque !

Bertrand et le singe. Ma chère et tendre me dit ceci: le singe de cirque, de zoo, celui que, en Provence, montraient les colporteurs se dénommait généralement Bertrand (comme chez La Fontaine ou Rabelais). Le singe est paraît-il doté d'un transit intestinal rapide. Dans les villages lorsque passaient les cirques et les montreurs d'animaux on donnait classiquement des bananes aux singes. Qui quelques minutes après caguaient sans se soucier de leurs bienfaiteurs. D'où l'expression: "fai de bèn a Bertrand te li rend en cagant..." c'est-il pas beau cela ???

Écrit par : Lou Ravi | 29/03/2010

Pour voir des illustrations du jeu de "pallemail ou mail", tapez cette expression entre guillemet dans la case de recherche de gougueul et cliquez sur "relancer la recherche en incluant les pages ignorées", puis ouvrez le dernier lien au bas de la liste, vous obtenez un extrait de l'ouvrage intitulé "Jouer autrefois, essai sur le jeu dans la France moderne (XVIe-XVIIIe siècle)".

Merci pour les remerciements, c'est toujours plus agréable que les moqueries ;-)

Écrit par : yvelinoise | 29/03/2010

Autre chose :
Devine, Michel, ce que j'ai découvert en allant faire un tour au quartier Quitte Braille ?
Pour le savoir, tape l"adresse Chemin de Cambis, Avignon dans la globoule et place le petit bonhomme jaune sur le repère rouge portant la lettre "A", puis fait un zoom sur la maison qui se trouve là...

Encore ? :-))

Écrit par : yvelinoise | 29/03/2010

Merci Lou Ravi pour ce morceau d'histoire. Je connaissais l'expression mais non son origine.

Très bon complément illustré d'Yvelinoise sur le mail.

Quant à Goggle Earth, j'ai fait ce que tu dis.
Je suis arrivé sur le chemin de Cambis.
Je ne vois pas de petit bonhomme jaune !
Il n'y a pas de repère rouge !

Écrit par : Michel Benoit | 29/03/2010

Pas dans Google Earth, dans Google Maps :
http://maps.google.fr/maps?hl=fr&tab=wl

Écrit par : yvelinoise | 29/03/2010

Ah ! Ah ! Ah ! Extraordinaire !

Tu vas nous en trouver encore plein !!!

Écrit par : Michel Benoit | 29/03/2010

je ne connaissais que le mail planté, et j'avoue que cela colle mal à la rue (jamais vue)
Pour le mail, je préfère courriel, c'est pourtant la forme la plus usitée

Écrit par : brigetoun | 29/03/2010

et ça y est, grâce à Yvelinoise je me suis promenée dans ma rue sans ressortir

Écrit par : brigetoun | 29/03/2010

Écrire un commentaire