Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Ounte li moustre vihon | Page d'accueil | Destempoura »

12/03/2010

Apetis de carnava

Appétit de carnaval
Appetite for carnival

1735398583.jpg

Commentaires

bravo - une réussite cette photo

Écrit par : brigetoun | 12/03/2010

Elles n'ont pas l'air de bien s'entendre les deux fillettes, hein Bichel !

Écrit par : claude | 12/03/2010

Af ! les hemmes ! Déjà, si jeunes...

— Ben tu sais ce qui t'arrivera à toi quand tu seras grande ?
— Non ?
— Rien !

Ce n'est pas sûr du tout, d'ailleurs.
Je les imagine bien se racontant leurs aventures féériques personnelles.

Écrit par : Michel Benoit | 12/03/2010

La grande prétresse!
Les costumes sont magnifiques.
Une image toute fraîche.

Écrit par : jeandler | 12/03/2010

Jolie fable Michel, mais la dure réalité c'est :


— C'est toi ! tu as crevé mon ballon avec ta baguette ! (dit la princesse brune)

— C'est pas vrai ! c'est pas moi ! (répond la blonde princesse)

— Je vais crever le tien, tu vas voir ! (dit la brune, menaçante)

Écrit par : yvelinoise | 12/03/2010

Mais c'était où et quand, ça ?
Excellente animation dans ta photo.

Madame Cuistot se fiche bien des chamailleries des deux filles, de toutes façons elle va les passer toutes les deux à la casserole ce soir. C'est une ogresse.

Écrit par : nathalie | 12/03/2010

Ils passaient à côté des Halles hier à 14h30.

Écrit par : Michel Benoit | 12/03/2010

Sur la blouse de l'ogresse on peut lire d'un côté "Trophée des (S)ources"
et de l'autre "Relais et Châteaux".

Une personne de l'école hôtelière, intervenant pour une classe de primaire, ou bien se trouvait-elle là sans lien avec le défilé des enfants ?...

Écrit par : yvelinoise | 12/03/2010

C'est moi la plus belle pour aller danser.

Non c'est moi.

mais qui va trancher elles sont toutes les deux tiarées mais la compétition commence tôt.

Point de princesse sans chateau, et plusieurs pour la crédibilité ça fait nombre !

La joie de vivre dans le partage ne doit pas être gachée par la face cachée de rivalité intestine, le yeux et la bouche doivent justement trouver à s'en régaler.

Écrit par : thierry | 13/03/2010

J'ai manqué ça, moi qui adore les carnavals.

Écrit par : Fardoise | 13/03/2010

Les enfants ne sont pas toqués mais ils jouent le jeu, à être bon enfant nous ne sommes pas condamnés mais à oublier nos rêve d'entan nous risquons de perdre une part de nous même, de notre âme et de nos principes vitaux, ce qui anime c'est le souffle magique, la féerie qui même avec toutes ces afféteries nous met à la fête et nous tourne la tête. Costumes et postiches au delà des pastiches et du kitch libérent des ardeurs et il n'y a pas d'heure pour se reconnaître autre.

Écrit par : thierry | 13/03/2010

A petits pas ils avancent dans la vie, pas besoin de sept lieues pour être botté par le spectacle, rutilants, sémillants ils s'avancent comme de grands feudataires dont le feutre à terre balaierait les scories du temps et de l'histoire pour nous en conter une autre plus belle et enchanteresse. Que la magie de ces instants ne se déissipe pas pour autant car dans le défilé ils ont défié la témporalité et ramené l'ancien régime au rang des regrets pour ceux qui aiment le faste et les ors, mais à y bien regarder la république en digne héritière ne s'en est point trop éloigné.

Écrit par : thierry | 13/03/2010

C'est bien vrai. Qu'en termes élégants ces choses-là sont dites.

Écrit par : Michel Benoit | 13/03/2010

Merci

Écrit par : thierry | 13/03/2010

Écrire un commentaire