Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Dialogue | Page d'accueil | Soulèu »

11/01/2010

Muraio d'ivèr

Mur d'hiver
Winter wall

259862285.jpg

Commentaires

C'est quand que je vais m'activer si tu publies deux fois par jour maintenant ?
Bon ok, j'arrête de rouspéter, il faut toujours que je commence par rouspéter une sale manie pour finir toujours par sourire ou à rigoler comme par exemple là, avec cette heureuse initiative ! Jolie représentation du mur des halles !!!

Écrit par : Mathilde Primavera | 11/01/2010

vrai verdure, le mur, suit les saisons - et là ça lui va très bien

Écrit par : brigetoun | 11/01/2010

Vu ainsi, le mur prend une allure de peinture chinoise. Bravo Maestro !

Écrit par : yvelinoise | 11/01/2010

Ah tu l'as joué en cadrage très serré ?
Ca lui va bien.

Écrit par : Nathalie | 11/01/2010

Pause café, virtuellement, avec Mathilde notre "cafetière" préférée...(comment dire accro du café ?)

Heu..curieux formats de photos non ? Brrr...à droite un bout de sapin...

Yv': l'usine Soulier était bien là où on a bâti l'HLM. Donc à la trappe mon histoire d'atelier éclairé. D'ailleurs on aurait, dans ton document, parlé de fabrique et non d'usine. Revient donc l'hypothèse d'une industrie agro-alimentaire ou d'une fabrique de carrelage puisque le quartier était spécialisé dans cette production.

Écrit par : Lou Ravi | 11/01/2010

Je viens de lire le comm d'Yv' précédent. Coïncidence en effet (MB doit être un grand manipulateur !) la résidence s'appelle Les Gerfauts. J'aurais dû m'en souvenir ayant rayé ma voiture contre le portique de son parking extérieur il y a qq années.

Ce Denis Soulier me parle de + en + sans que j'arrive à mieux le cerner. De guerre lasse j'ai interrogé ma propre boule de cristal (merci pour ses renseignements je n'ai aucun mérite) qui me dit que DN avait une usine de carrelages (j'avais presque trouvé !!!!), que c'était un notable bien connu et qu'il avait un fils tué à la guerre de 14. On a donné son nom à une rue du même quartier: la rue du Lieutenant Soulier..je me suis fait un noeud entre le boulevard et la rue et j'ai pu penser que ce Soulier militaire était un résistant...


Vite..je suis en retard par la faute de ce blog ! damned !

Écrit par : Lou Ravi | 11/01/2010

@Lou Ravi : à ma place Calimero dirait "c'est injuste, tu fais rien qu'à m'épater !"
Et c'est vrai quoi ! Où tu trouves des renseignements sur Denis Soulier, toi ?
C'est quoi TA boule de cristal ?

Bon, à propos de la rue du Lieutenant Soulier, il s'agit de la rue du Lieutenant "Marcel"
Soulier, pas Denis !... Le feuilleton continue :-))

Écrit par : yvelinoise | 11/01/2010

@Lou Ravi again : Si le Denis Soulier en question est bien celui qui a proposé sa "villa" pour loger les artistes d'une éventuelle Académie des Beaux-Arts, j'ai du mal à croire que la villa en question soit sa résidence du 52 rue Thiers, qui n'a pas vraiment l'allure d'une "villa" !

La question qui se pose maintenant est "où ce trouve (trouvait) la fameuse villa ?

Serait-ce la "Villa Juliette" qui est à l'angle du boulevard DS et de l'avenue Ferdinand Bec ? elle ne me paraît pas convenir, vu son peu d'envergure et sa facture trop récente par rapport à l'époque en question ... Donc le jeu de piste continue, à toi de jouer ;-)

Écrit par : yvelinoise | 11/01/2010

J'imagine assez bien le dialogue entre deux flocons, juste avant d'atterrir:
Hey tu crois qu'on se pose là-dessus? C'est bizarre non? Ça ne devrait pas être dans l'autre sens? On va se casser la figure... Nan, regarde il y en a déjà d'autres...

Écrit par : chri | 11/01/2010

Depuis que blogger permet de poster des photos grand format je me laisse griser, mais c'est bien aussi comme cela. Le mur est toujours beau quelle que soit la saison. Difficile de s'y retrouver dans les coms.

Écrit par : Fardoise | 11/01/2010

Oui Fardoise, moi-même je perds mes petits...Mais MB aime les squatters et de toute façon en cas de problème Yv' et moi-même nous appelons le DAL.

Yv': pause pour moi en ce qui concerne Denis Soulier. Je n'aurai aucun mérite à continuer vu que j'ai un copain qui a probablement toute l'info, copain que je vois ce week-end.

Les photos du mur pour revenir à elles ne me parlent guère. Elles me paraissent "faciles" par rapport à d'autres. Par exemple celle des gerfauts m'a étonné par la profondeur de champ puisque le feuillage vu au premier plan n'était pas celui du platane proche. Mais je n'y entends rien en photographie. Faudrait que je m'y mette...

Bon courage aux avignonnais qui doivent sortir. On annonce un froid vif pour cette nuit...

Écrit par : Lou Ravi | 11/01/2010

Heu... je ne sais pas ce que c'est que le DAL.

Oui pour la photo du mur, que j'ai failli ne pas publier. Le sujet aurait demandé une précision dans les détails que ni mon appareil ni les conditions météo ne me permettaient.
(Et encore...) Et puis j'aurais bien aimé la faire sortir du cadre, mais je n'en ai pas trouvé la possibilité dans le code de la page. :(

Écrit par : Michel Benoit | 11/01/2010

Michel, Lou Ravi veut dire que si par hasard il te prenais l'envie de nous jeter dehors, on ferait valoir notre DAL : http://www.globenet.org/dal/

Écrit par : yvelinoise | 11/01/2010

Merci Yv'. Non mais, avec un froid pareil, faudrait pas qu'il s'y risque...

Merci M car je ne vois pas souvent ce mur (un peu cache-misère ?) depuis que je me contente de passer en voiture dans le quartier des halles.

Écrit par : Lou Ravi | 11/01/2010

En premier lieu je comparais cette photo à une peinture chinoise et je maintiens.
J'y vois le versant boisé d'une profonde vallée, ou plutôt d'une gorge, peints ou photographiés depuis le versant opposé.
Les lampadaires sur le bord du ravin sont un peu bizarres et ajoutent une touche de poésie.
Mais peut-être ais-je trop d'imagination !

Écrit par : yvelinoise | 11/01/2010

Je dois vous avouer quelque chose à tous : je me suis mis à boire
vos paroles.

Écrit par : Michel Benoit | 11/01/2010

j'adore (enfin vous comprenez, quoi) le commentaire de Chri et le dialogue des flocons

Écrit par : brigetoun | 12/01/2010

Écrire un commentaire