Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Camin de lumiero | Page d'accueil | Lou mercat di bestiau »

12/12/2009

Devinaio : ounte es elo ?

Devinette : où est-elle ?
Riddle : where is it ?
1792288539.jpg

Commentaires

Laisse moi quelques jours, le temps qu'au cours d'une balade dans Avignon cette sculpture m'appelle, je lèverai la tête, et hop je regarderai le nom de la rue ! Sauf si bien-sur les nombreux visiteurs savent déjà où elle se trouve et nous donnent la réponse avant que je ne me fasse des ampoules aux pieds et que je finisse dans un monastère bouddhiste car j'aurais quelques questions à poser aux moines tibétains sur la conscience collective.
Mais en espérant tout de même qu'un suspens va durer un peu avant que nous ayons la réponse, sinon ce n'est pas drôle non plus.

Écrit par : Mathilde Primavera | 12/12/2009

bizarre, j'ai une impression de familiarité, sans la situer, mais c'est peut être dû surtout à sa douce rondeur

Écrit par : brigetoun | 12/12/2009

Oui, Ma~, tu as raison, s'il y a quelqu'un qui sait la réponse tout de suite, qu'il le dise mais sans révéler le lieu. Merci !

Écrit par : Michel Benoit | 12/12/2009

Elle me fait penser à Capucine.
Rue Anne de Bretagne?
Si vous en avez une de ce nom, of course...

Écrit par : jeandler | 12/12/2009

Jeandler tu es pile-poil sur l'époque avec Anne de Bretagne !

Fin XVe siècle.

Pas de rue Anne de Bretagne à Avignon...

Écrit par : Michel Benoit | 12/12/2009

Ouf ! On a failli friser la correctionnelle avec le commentaire de Jeandler !

Écrit par : Mathilde Primavera | 12/12/2009

Au Palais des papes cette pleine lune en cornette ?

Écrit par : yvelinoise | 12/12/2009

Non, non, en ville dans une petite rue. Je pense que c'est un peu dur à trouver.

Écrit par : Michel Benoit | 12/12/2009

Je sèche, mais ne désespère pas...La nature de la pierre, qui n'a pas l'air calcaire intrigue, le sujet aussi bien sûr. On doit pouvoir le rattacher à une commande privée. Le mur à pourtant l'air public avec ses traces de peinture qui a dégouliné, ses remplissages au ciment et une trace de rouille indiquant une ancienne fixation métallique. Le visage, nez épaté, lèvres lippues, la "coiffe" doivent pouvoir nous guider ainsi que la position en angle de deux murs assez hauts. Vers la rue de la Croix, des Bains ou du côté des Lices ? mais je dis cela uniquement en fonction du matériau. En fait il faudrait être sûr de la nature de cette pierre. La peinture et la ligne d'usure qui passe par le front semble indiquer une occupation à un niveau supérieur, un surplomb...A suivre...

PS: à propos d'Anne de Bretagne, je crois bien qu'il y eût quelque histoire entre elle et un de nos papes.

Écrit par : Lou Ravi | 12/12/2009

Je donne ma langue au chat, je veux dire à Mathilde :-)

Écrit par : Nathalie | 12/12/2009

je venais voir si la solution confirmait mon impression de l'avoir rencontrée (mais ne sais plus à quel coin de rue) - peut être Bonnetterie, non ? non pas de maison assez ancienne

Écrit par : brigetoun | 12/12/2009

Cette maison est une sorte de temple... féminin.

Écrit par : Michel Benoit | 12/12/2009

et je passe souvent sous elle

Écrit par : brigetoun | 13/12/2009

Vous parlez d'indices tous les deux, ce sont deux informations à torturer les esprits les plus sereins et à ne pas dormir de la nuit, d'ailleurs avant de me coucher j'ai du me dire au moins 20 fois "une sorte de temple féminin" ? J'ai même ouvert un plan d'Avignon, en quête de je ne sais quoi ! Mais j'ai dormi quand même ! Par contre je comptais sur le repos frais du matin pour avoir une lumière, mais il fait encore nuit !

Écrit par : Mathilde Primavera | 13/12/2009

Je sèche complètement. Parmi les rues possibles j'avais oublié quelques unes près de Vernet. Mais oualou pour la réponse, ma langue est au chat. Car magasin de mode féminine, de rideaux, modiste ?

Et comme je sais pas où Mme B va admirer les tags qu'elle va commander à Papa Noël pour sa cour je ne puis savoir sous quelle sculpture elle passe...Sourire...

Écrit par : Lou Ravi | 13/12/2009

J'ai ajouté le nom de la maison et le nom de la rue dans les tags sous la photo...

Écrit par : Michel Benoit | 13/12/2009

Je suis un tantinet désappointée car je n'ai même pas eu le temps de chercher un peu, et le pire, c'est que j'avais idée de regarder dans ce coin là, avant même d'avoir l'info sur le palais du Roure, que j'ai trouvé facilement en tapant Baroncelli sur google, mon ami fidèle ! Pfoufff !
Je voulais partir de la vierge noire enceinte (je ne sais pas pourquoi cette lubie) et farfouiller par les rues derrières la rue Saint-Agricole et chercher encore jusque dans les petites rues du côté de la place Crillon et remonter le quartier de la Balance pour emprunter les vieilles ruelles qui remontent jusqu'à la place du petit Palais ! J'avais l'itinéraire tout tracé, mais personne ne m'en a laissé le temps ! J'aurais pu donc, peut-être trouver toute seule ! C'est trop injuste ! Je n'ai même pas le droit à un jeu de piste, avec une chasse aux trésors ! C'est comme lorsqu'on dit trop tôt aux enfants que le père Noël n'existe pas avant même qu'ils le découvrent eux-mêmes ! Voilà, dans quel état je suis. Vilains, vous êtes tous des vilains ! Mais bon, comme c'est bientôt Noël, je ne vais pas faire ma mauvaise tête et je vous pardonne.
(Copier-coller du commentaire que j'ai fait sur ma dernière publication, après l'intervention de Brigetoun et Michel !)

Écrit par : Mathilde Primavera | 13/12/2009

Enfin, je peux rajouter, les vilains sont uniquement Brigetoun et Michel puisque les autres ont eu la sagesse de ne rien dire ! De chercher en silence !
Mais j'aurais quand même le droit de rejouer une autre fois ?

Écrit par : Mathilde Primavera | 13/12/2009

Vous avez copié ???
Vous serez collée...

L'idée du jeu de piste est rigolote !

Écrit par : Michel Benoit | 13/12/2009

Le nom du rempart qui porte les anneaux à bestiaux n'a pas encore été dit...

Écrit par : Michel Benoit | 13/12/2009

pfffoufff, mais le nom du rempart qui porte les anneaux à bestiaux, c'est vachement plus facile, c'est pas du jeu, même si la photo est très belle et que toutes les traces du passé me fascinent ! Mais je ne dirais rien, même sous la torture (et toc !)

Écrit par : Mathilde Primavera | 13/12/2009

Mystère éclairci. J'étais loin de la solution...

Mathilde: Saint Agricol SVP, me ferez dix lignes "Saint Agricol protège la culture agricole"

Écrit par : Lou Ravi | 13/12/2009

Les commentaires sont fermés.