Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


« Cènt an après à la garo / Cent ans après à la gare / One hundred years after at the station | Page d'accueil | Magnificènci di jardin medievalo / Magnificence des jardins médiévaux / Magnificence of medieval gardens »

21/05/2009

Gabriel Mistral en 1907

197462739.jpg
Photo Florent Miesienski.

"Lou Mistrau" èro un journau hebdomadié avignounen de debuto dóu vinten siècle.
Mai qu'èro Gabriel ?
"Le Mistral" était un journal hedomadaire avignonnais du début du vingtième siècle.
Mais qui était Gabriel ?
"The Mistral" was a weekly newspaper from Avignon on the beginning of the twentieth century.
But who was Gabriel ?

Commentaires

Mignon comme un ange ce Gabriel...Il y avait un Alexandre Mistral qui habitait rue Thiers dans les années 1910. Peut-être est-ce son fils ?

Occasion de saluer les Miesienski à qui les avignonnais doivent tant pour leur mémoire...

Écrit par : Lou Ravi | 21/05/2009

Beau portrait, comme on savait en faire alors.

Écrit par : fardoise | 21/05/2009

Belle photo. Publicitaire ? le chapeau me rappelle ceux qui étaient (sont encore ?) distribués par la caravane du Tour de France, marqués "Le Provençal" ou "Le Dauphiné libéré". La typo du titre est intéressante. Existe-t-elle encore ? pas sûr...

Maintenant, Gabriel Mistral... un beau bébé assurément.
Mais qui peut-il être ?...
un cousin de Michel Tramontane et Raphaël Sirocco ?
le fils de l'Ange Heurtebise, cher à Cocteau ?...

Écrit par : nativo d'Avignoun | 21/05/2009

Il a été écrit à la main au dos de la photo "Gabriel Mistral 1907".
Le journal "Le Mistral" a été fondé par Edmond Capeau et édité de 1891 à 1939.
Il est fort peu probable que la photo ait eu un but publicitaire pour le dit journal qui fêtait en 1907 sa seizième année d'existence.
J'en conclus donc qu'il s'agit du portrait d'un certain Gabriel Mistral.
Miesienski faisait énormément de portraits.
Quant au journal, il a donc sans douté été plié en forme de chapeau et posé sur la tête de l'enfant parce qu'il s'appelait comme lui : Mistral.
Une mise en scène amusante pour renforcer l'identité.

Écrit par : Michel Benoit | 21/05/2009

TU crois que parce qu'un journal existe depuis seize ans il ne fait plus de pub?
Ca ne me semble pas pertinent.

En revanche si ce que tu as trouvé est une photo et pas une coupure de journal ni une carte postale, l'usage strictement privé semble probable. EXCELLENTE photo quand même.

Bon, on se voit à 7h du matin sur l'esplanade du rocher des doms pour le tai-chi?

Écrit par : Nathalie | 21/05/2009

Il s'agit bien d'une photo originale, au format "carte de visite", collée sur un carton fort.
Elle est imprimée au recto en doré sous la photo du nom et de l'adresse du photographe (4 rue de la République).
Toute la surface du verso est imprimée en bistre de l'annonce du photographe avec illustrations (médailles, angelot et vue d'Avignon).
Florent Miesienski s'y annonce "Artiste Peintre et Photographe"... "Portraits en Peinture et au Crayon".
Il y a deux autres inscriptions manuscrites de deux autres mains : "Baisers Bébé" et "7630" qui doit être le numéro du cliché.

Écrit par : Michel Benoit | 22/05/2009

Bonjour,
J'aimerais en savoir plus sur la famille Miesienski. Cette photo a été prise par Florent mais j'ai vu qu'il y avait aussi Paul et Francis.

La photo de mariage de mes parents a été prise par un Miesienski (bizarrement je lis sur sa signature Wiesienski) en 1967 mais je sais pas lequel. Son atelier était Place Pie.

Quelqu'un en sait-il plus sur eux ?

Écrit par : Bogat | 15/11/2009

Paul "aîné" Miesienski avait deux fils (donc sans doute Florent et Francis).
Les voici tous les trois sur une photo des archives municipales :
http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/Web_DFPict/034/10Fi8/ILUMP12213

L'atelier de Florent était 4 rue de la République :
http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/Web_DFPict/034/81Fi256/ILUMP12213
L'atelier de retouche (de dos Florent) :
http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/Web_DFPict/034/81Fi257/ILUMP12213

Les Miesienski avaient un atelier rue du Chapeau Rouge (dans la "livrée du Chapeau Rouge" dont la tour cardinalice subsiste toujours : du haut de cette tour, sous une véranda, étaient prises des photos des toits d'Avignon).

Voilà tout ce que je sais à l'heure actuelle.

Écrit par : Michel Benoit | 15/11/2009

Je me demande maintenant si Florent ne serait pas le père de Paul...

Écrit par : Michel Benoit | 15/11/2009

Florent Miesienski, né en 1857, a fondé son atelier en 1888, est décédé en 1915.

Écrit par : Michel Benoit | 15/11/2009

Merci, j'irai dans la semaine aux Archives pour en savoir plus...

Écrit par : Bogat | 17/11/2009

Paul était Place Pie d'après cette photo :

http://images-00.delcampe-static.net/img_large/auction/000/066/675/032_001.jpg

Écrit par : Bogat | 17/11/2009

D'après mes recherches sur l'Etat civil d'avignon, Paulin (ou Paul) Miesienski, d'abord tonnelier puis photographe, était le fils de Wojciech (ou Albert) Miesienski, né à Lublin en Pologne vers 1812, également tonnelier.

Paulin, lui, est né à Yeni Kale en Crimée, près de Kertch, en 1855.
Ses frères, Jean et Louis sont nés en Avignon en 1857 et 1870.

Je n'ai pas pu consulter les archives plus récente mais je présume que Florent et Francis sont les fils de Paul.
Il a eu aussi Joseph Paul et Auguste qui sont nés en 1879 et 1882.

Je continue mes recherches, en tout cas merci...

Écrit par : Bogat | 19/11/2009

Son frère Jean est devenu également photographe...

Écrit par : Bogat | 19/11/2009

Dernier message à propos de la famille Miesienski. Je me demande si Florent n'est pas un pseudo qu'à pris Jean et Francis serait peut-être le pseudo d'un des deux fils de Paul (Joseph et Auguste).

Il y a aux archives municipales leurs documents personnels (dont les livrets de famille) : http://recherche.archives.avignon.fr/4DCGI/Web_VoirLaNotice/03_06/55Z1/ILUMP4008

Écrit par : Bogat | 19/11/2009

Il y a surtout le tableau généalogique qui va permettre de remettre tout le monde à sa place.
Il n'y a plus qu'à aller consulter tout ça aux archives. Vous nous tiendrez au courant.
Êtes-vous de la famille des Miesienski ?

Écrit par : Michel Benoit | 19/11/2009

Voilà, je reviens tout juste des archives, voici ce que j'ai trouvé.

Paulin (dit Paul) est bien le fils de Wojcech Miesienski (dit Albert) dont le vrai nom était en réalité Mentchik mais a été transformé en Miesienski à son arrivée en France.

Les deux fils de Paul sont bien Joseph et Auguste.

Comme je le pensais, Jean Ignace Miesienski, l'un des frères de Paul, se faisait bien appeler Florent.

A la suite de Paul, Joseph et Auguste avait leur studio Place Pie ou plus précisément au numéro 6 de la rie de la Petite Meuse, en face des Halles.

Quant à Florent, il avait son studio rue de la République.

Quand Joseph puis Auguste sont mort, c'est Francis, le fils d'Auguste qui a repris le studio de la place Pie.

J'ai photographié avec mon camescope une vieille photo du studio de la place pie puis j'en ai fait une sur place. On pourrait faire un "cinquante an après" si vous voulez.
Par contre, la "photo de la photo" est de mauvaise qualité, j'essaierai de la refaire la semaine prochaine.

Écrit par : Bogat | 20/11/2009

Bien d'accord pour le "cinquante ans après" ! J'attends la photo !

Mais vous ne m'avez pas dit : êtes-vous de leur famille ?

Écrit par : Michel Benoit | 20/11/2009

Non je ne suis pas de leur famille, le seul point commun c'est que Pauline, la mère de Paul, est né à Kherson... comme mon grand-père ;-D

Et Francis Miesienski a fait la photo de mariage de mes parents :)

Écrit par : Bogat | 20/11/2009

Je fais comment pour vous envoyer les photos ?

Écrit par : Bogat | 20/11/2009

Sympathique cette dame ou ce monsieur Bogat. J'aime bien quand les gens vont au fond des choses. Et même si personne de ma famille n'a eu recours aux studios Miesienski (la photo de communiante de ma soeur a été faite au studio César) et si je n'ai aucun souvenir du studio de la place Pie, à l'évocation de celui de la République, me reviennent les images de toutes ces belles photographies de mariage ou de communion que j'admirais en passant devant le couloir menant au studio qui s'ouvrait, si mes souvenirs sont bons, au début de la rue, un peu après le magasin de tissus Bouchara...

Écrit par : yvelinoise | 20/11/2009

J'ai bien été client chez César, mais beaucoup moins chez Bouchara !

Écrit par : Michel Benoit | 20/11/2009

Écrire un commentaire