Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« À pèd ferme / De pied ferme / At the halt | Page d'accueil | Qu'es acó ? / Qu'est-ce ? / What is this ? »

14/05/2009

Roso papalo palo / Roses papales pâles / Pale papal roses

373751227.jpg

Commentaires

c'était l'exposition ? je l'ai loupée (pas certaine d'avoir été d'attaque pour la queue)

Écrit par : brigetoun | 14/05/2009

Oh oh ! Des cuisses de nymphe dans le jardin papal !
La cuisse de nymphe émue, ça vous dit quelque chose sans doute ? ;-)

Écrit par : de Rose en Seine | 14/05/2009

NON !!! ?

Écrit par : Michel Benoit | 14/05/2009

Ha ha ! Vos roses pâles devraient porter le tag "couleurs" !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cuisse_de_nymphe

P.S. comment puis-je traduire de Rhône en Seine en provençal ?

Écrit par : de Rose en Seine | 14/05/2009

"Cuisse de Nymphe émue", c'est encore mieux, pour la dénomination et la couleur. Ce rosier est donné comme arbustif plutôt que grimpant?

Écrit par : jeandler | 14/05/2009

"Cuisse de nymphe" quel beau nom !
"Cuisse de nymphe émue" (plus coloré) ou "Petite cuisse de nymphe" ?
Il paraît que le "Cuisse de nymphe émue" est la référence couleur du champagne rosé.

de Rose en Seine => traduction correcte à mon avis ! (On reste dans les roses !!!)

jeandler => celui-là serait plutôt retombant ! (les "Cuisse de nymphe" ne seraient pas grimpants, donc...).

Écrit par : Michel Benoit | 14/05/2009

Pour filer la métaphore, on pourrait référencer la robe du Châteauneuf-du-Pape (le rouge, bien sûr) "bourses de satyre".

Les cuisses de nymphe ne sont pas grimpantes, mais elles s'agrippent aux sacripants qui les grimpent. ;-)

Désolée de ne pas avoir crypté en provençal cette saillie (qui devrait plaire à l'ami Victor).
Le provençal n'est malheureusement pas dans mes gènes, mes parents étaient lorrains. Je le comprends tout de même assez bien (merci Lou Pichot Tresor). Je suis une provençale de coeur, si ce n'est d'esprit.

Écrit par : de rosé en rouge | 14/05/2009

De la "cuisse de nymphe" à la "bourse de satyre", quand les unes s'agrippent aux autres sacripants qui les grimpent, je ne reste pas de marbre et certaines couleurs me viennent !
Me fas tesa !!!

Écrit par : Michel Benoit | 14/05/2009

Vous m'étonnez... à l'époque de ces roses papales de tels propos n'auraient pas choqué grand monde. Du "Roman de la Rose" à Pierre de Ronsard, en passant par les Goliards et les Carmina Burana, les allusions érotiques ne manquent pas.
Pour revenir à des considérations moins scabreuses, par sa perfection circulaire, la forme des fleurs de ce rosier magnifique du jardin papal me donne à penser qu'elles ont pu servir de modèle pour les rosaces des cathédrales, ou du moins les inspirer fortement.
En voici une, en gros plan, qui illustre bien ma supposition :
http://www.histoires-de-roses.com/elements/photo/800/7__DSC4397.jpg
et la rosace du portail de la cathédrale de Laon :
http://farm1.static.flickr.com/41/84138023_8bf197d4ea_o.jpg

Écrit par : rose de confusion | 14/05/2009

Alors dans les roses papales pâles, il y a les roses papales pâles à palle et les roses papales pâles pas à palle... et dans les roses...

Écrit par : jeff | 14/05/2009

...papales pâles à palle pâle et les roses papales pâles pas à palle pâle... et dans les roses...

Écrit par : jeff | 14/05/2009

Admiration aux rosaces et respects au lecteur de Gaston Lagaffe !

Écrit par : Michel Benoit | 15/05/2009

Quoiqu'il en soit, grimpante ou non, une très belle rose (ancienne) et parfumée.

Écrit par : jeandler | 16/05/2009

Écrire un commentaire