Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Li despareigu 1 / Les disparues 1 / The missing ones 1 | Page d'accueil | Cènt an après lou Grand Bar / Cent ans après le Grand Bar / A century after the Big Bar »

13/04/2009

Esvalimen de la soufrènço / Disparition de la souffrance / Disappearance of suffering

1979

2009


Avié rego espressivo l'estatuo d'óurigino
Ié lou dounè soun amo li piado dóu tèms
De vèire aquéu moulage de frejo resino
Siéu regretous de lou vièi crist de bos tant bèn

La statue d'origine avait des traits puissants
Elle devait son âme à l'empreinte du temps
En voyant ce moulage en résine si froid
Je regrette beaucoup le bon vieux Christ en bois

The original sculpture showed expressive lines
It got a soul in the wearing effect of time
Now looking at this cold resin made plaster cast
I am missing so much the good old wooden Christ

Commentaires

oh que oui !

Écrit par : brigetoun | 13/04/2009

Aseptisé

Écrit par : pierre | 13/04/2009

Au moins, en bois, on pouvait y clouer les "corbeaux à soutane" et y mettre le feu !

Écrit par : testard84 | 13/04/2009

Ben en même temps, le plus sanguinolent n'est pas pour moi le plus attirant.

Aseptisé peut-être, mais je dois dire que l'iconographie catholique me laisse de marbre de toute façon. A moins qu'elle ne me laisse de bois ?

Écrit par : Porte Lume | 15/04/2009

Ni sang ni asepsie ici.

Mais une juste la mesure du temps qui parle.

(Qui parlait).

Écrit par : Michel Benoit | 15/04/2009

Je préférais aussi le bois même s'il faisait moins "propre". On retrouvait un peu des Christs Espagnols tourmentés à souhait. Je n'aime pas tout dans l'iconographie religieuse en général, mais il y a beaucoup de belles et grandes choses et ce calvaire en est une. Question de goût bien entendu, ça ne se discute pas.

Écrit par : fardoise | 17/04/2009

Encore une fois, je constate que ma mémoire est plutôt défaillante.

Écrit par : Fardoise | 03/07/2010

Les commentaires sont fermés.