Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

« Souffleur d'eau / Waterblower / Boufaire d'aigo | Page d'accueil | Sian tóuti coupable de soulidarita / Nous sommes tous coupables de solidarité / All of us are guilty of solidarity »

08/04/2009

Le cyprès du maréchal Brune / The cypress of marshal Brune / Lou ciprès dóu manescau Brune

Commentaires

est somptueux - et je réalise que je ne sais même pas où est le cimetière (alors qu'à Paris il y en avait un qui était mon jardin).
J'ai juste comme voisin ici le lieu de la mort de Brune

Écrit par : brigetoun | 08/04/2009

Tu lui as un tout petit peu coupé l'herbe sous le pied, à ton cyprès. Mais ça ne l'empêche pas de pousser grand et fort.

Écrit par : nathalie | 08/04/2009

Brigetoun =>

Il ne s'agit pas d'un cimetière, mais d'un lieu intramuros qui s'appelle Maréchal Brune, où se trouvait le mess des officiers. Il y a paraît-il en projet un parking payant à cet endroit. Espérons que ce vieux cyprès "de plein vent" n'en fera pas les frais...

Quant au maréchal Brune, assassiné en 1815, il fut définitivement inhumé en 1829 sous une tombe pyramidale dans le cimetière de Saint-Just-Sauvage (Marne), après quelques péripéties commencées par plusieurs jours passés à flotter dans le Rhône.

Écrit par : Michel Benoit | 08/04/2009

Il fait bien jeune le cyprès du maréchal!
J'en aurais plutôt fait un cyprès de l'Arizona.
Il n'a pas, Brigitte, le "port" d'un If de cimetière, si communs en Provence, élancés et droits.

Écrit par : pierre | 08/04/2009

Et quelles péripéties! Un assassinat!

Écrit par : pierre | 08/04/2009

Je n'arrive pas à imprimer les bandeaux, le reste s'imprime dans la page, mais pas ça, de plus en plus étrange, mais c'est toujours la même pub.
Pour ce lieu, je ne connaissais pas.

Écrit par : fardoise | 08/04/2009

Je l'avais complètement oublié celui-là. Et pourtant comme beaucoup d'avignonnais je suis allé faire ripaille populaire au mess puisqu'ils prêtaient volontiers leurs salles. Souvenir aussi de la piscine militaire couverte que les collégiens fréquentaient. Avant que soit réalisée celle à côté de Mistral. Il faudra avoir l'oeil sur cet arbre s'il est menacé par quelque projet immobilier.

Je crois que la ville a beaucoup perdu avec le départ du Génie puis des Chasseurs Alpins.

Écrit par : Lou Ravi | 08/04/2009

Écrire un commentaire